Master of Law 2023 (à partir du SA 2023)

Lors de sa séance du 7 novembre 2022, le Conseil de Faculté a décidé d'une réforme des études qui se compose principalement de deux éléments :

  • Les matières procédurales (c’est-à-dire notamment la procédure civile, la procédure pénale et la procédure administrative) seront déplacées du niveau bachelor au niveau master. Les branches de droit de fond enseignées au niveau bachelor gagnent ainsi de l’espace et la formation en droit procédural donnée en MLaw se voit intensifiée.

  • Dans le cadre des études de MLaw, cours, séminaires et travaux écrits peuvent être combinés de manière à ce qu'ils puissent être rattachés à une ou deux des neuf options spécifiques nouvellement créées : Droit humains – Europe – Etat et service public – Environnement et climat – Economie – Famille – Religion – Sanctions – Règlement des litiges.

Les éléments de notre master qui ont fait leurs preuves ne sont pas touchés par la réforme. Vous pouvez toujours choisir parmi une riche offre de cours bloc, de cours semestriels et de séminaires. Il est toujours possible de suivre des études bilingues dans notre faculté et d'obtenir la mention bilingue ou une attestation. Et, cela va sans dire, vos enseignant·e·s continueront à s'engager pour vous et votre formation avec expertise et enthousiasme.

Ces nouveautés s'appliqueront à tout·e·s les étudiant·e·s qui commenceront leurs études à l'automne 2023. Les étudiant·e·s qui sont déjà en Master of Law à cette date pourront adopter le nouveau régime, mais ne seront pas obligés de le faire. En cas de passage de l’ancien au nouveau régime, les prestations accomplies jusque-là seront évidemment reconnues.

Les règlements sont actuellement en cours de traitement par les instances auxquelles nous devons les soumettre pour approbation.

Plus d'informations à suivre.

Contact

Rachele Tiziani Tanner
 E-mail

Conseil aux études