Langues et littératures françaises et occitanes du Moyen Âge

Ce domaine s’occupe des textes littéraires médiévaux d’expression française et occitane. Il se donne pour mission d’initier les étudiants à l’ancienne langue et à son évolution, afin de leur donner les moyens de lire la littérature médiévale dans ses expressions d’origine. Si l’ancien et le moyen français, tout comme l’occitan, entretiennent des rapports évidents avec la langue moderne, ils comportent aussi des tournures et des moyens d’expression propres. Sans y être initiés, les étudiants peinent à accéder au trésor de la littérature vernaculaire. Quant à cette dernière, qui est au cœur des activités du domaine, elle fait l’objet d’approches privilégiant la lecture rapprochée et l’analyse de texte attentive à l’étude de la lettre, mais aussi l’histoire littéraire ainsi que les domaines de l’édition critique des textes médiévaux et de la mise en recueil des textes manuscrits.

Le corpus enseigné est large, qui puise aussi bien à la production des trouvères qu’à celle des troubadours, s’intéressant à la chanson de geste, à la littérature d’inspiration courtoise, à la matière arthurienne, à l’hagiographie, aux auteurs et œuvres considérés comme « classiques » (Chrétien de Troyes, François Villon, Charles d’Orléans, le Roman de Renart, Christine de Pizan, Tristan et Iseut, etc.), mais aussi à des compositions et à des matières moins couramment enseignées (le Livre des merveilles de Jean de Mandeville, les recueils de fables enchâssées, L’Histoire ancienne jusqu’à César, littérature viatique, littérature encyclopédique, etc.). Si la période privilégiée est le Moyen Âge, son étude invite à de nombreux prolongements de type culturel, littéraire et linguistique du côté de l’Antiquité classique et tardive, tout comme à des réflexions transversales sur les périodes post-médiévales.

A l’Université de Fribourg, le domaine de la littérature française du Moyen Âge privilégie une approche interdisciplinaire, qui fait appel aux connaissances de disciplines telles que l’histoire, la paléographie et la codicologie, la philosophie, l’archéologie, l’histoire de l’art, la musicologie, etc. Il entretient en outre un rapport étroit avec les autres littératures, antiques, médiévales et modernes, ainsi qu’avec les linguistiques diachroniques et synchroniques.

Plus d'informations

Domaine Français

  • Team
    Marion Uhlig

    Prof.ord.

    BQC 13, Bureau 3.219
     +41 26 300 7858
     E-Mail

    Réception: mardi, sur rendez-vous

    Profil personnel

    Catherine Chardonnens

    Secrétaire

    BQC 13, Bureau 3.202
     +41 26 300 7852
     E-Mail

  • Recherche
  • Publications

    Dernières publications

    • Moos, David, La Complétude de la lettre : Méthodes de signification dans l’ABC par Ekivoche d’Huon Le Roi de Cambrai (à paraître);
    • Radomme, Thibaut, Jeux de lettres, jeu du texte. L’hermétisme du ‘Roman de Fauvel’ (Paris, BnF, français 146) au service de la satire, dans Marion Uhlig et Martin Rohde (éd.), Belles Lettres. Les figures de l’écrit au Moyen Âge, Wiesbaden, Reichert Verlag [Scrinium Friburgense 44], 2019, pp. 259–282;
    • Radomme, Thibaut, Des animaux et des hommes. Les procès d’animaux au Moyen Âge et la conception occidentale de l’animalité, dans Florence Dossche (éd.), Le droit des animaux : perspectives d’avenir, Bruxelles, Larcier, 2019, pp. 17–40;
    • Radomme, Thibaut, Lycaon, le loup et l’agneau. La satire dans l’Ovide moralisé à la lumière des gloses franco-latines conservées dans les manuscrits A1, G1 et G3, dans Craig Baker et al. (éd.), Traire du latin et espondre. Études sur la réception médiévale d’Ovide, Paris, Classiques Garnier, 2020 (à paraître);
    • Roux, Brigitte et Uhlig, Marion, L’invention de Léocade: reliques et figures d’auteur dans : Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci, Cahiers de civilisation médiévale, 249 (2020), pp. 19-40;
    • Uhlig, Marion, Belles Lettres : les figures de l’écrit au Moyen Âge. Actes du colloque international fribourgeois des 4-6 octobre 2017, dir. Marion Uhlig et Martin Rohde, Reichert Verlag, Wiesbaden, 2019;
    • Uhlig, Marion, Introduction, dans Belles Lettres: les figures de l’écrit au Moyen Âge. Actes du colloque international fribourgeois des 4-6 octobre 2017, dir. Marion Uhlig et Martin Rohde, Reichert Verlag, Wiesbaden 2019, pp. 7–14;
    • Uhlig, Marion, RESPECTUS > respit/respect, in Fleur de clergie. Mélanges en l’honneur de Jean-Yves Tilliette, dir. Olivier Collet, Yasmina Foehr-Janssens et Jean-Claude Mühlethaler, Genève, Droz, 2019, pp. 733–753;
    • Uhlig, Marion, Plaire et Instruire: la littérature vernaculaire (notice de catalogue) dans : Trésors enluminés de Suisse. Manuscrits sacrés et profanes, dir. Marina Bernasconi Reusser, Christoph Flüeler et Brigitte Roux, Milan, Silvana Editoriale, 2020, pp. 251-254;
    • Uhlig, Marion, « Abattre le quatrième mur » : poétique et pragmatique de la métalepse au Moyen Âge, Medioevo Romanzo, XLIII (2019), pp. 257–285;
    • Uhlig, Marion, Des lettres a femmes ? Les abécédaires poétiques en français (XIIIe-XIVe siècles , Romania, 138 (2020), pp. 97-120;

    • Uhlig, Marion, Préface à l’Abécédérangé de Simon Lanctôt, Fribourg, Presses littéraires de Fribourg, 2020, pp. 5-7.
  • Conférences

    Conférences à venir

    2021

    • Radomme, Thibaut, « Des Franciscains à la cour : édifier les princes en français autour du règne de Philippe le Bel », Séminaire de civilisation tardo-antique et médiévale, org. Thomas Deswarte et Élisabeth Pinto-Mathieu, Laboratoire TEMOS, Université d’Angers, 12 mars 2021;
    • Uhlig, Marion, Colloque international : « L’auteur dans ses livres : autorité et matérialité dans les littératures du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) », dir. L. Barbieri, C. Menichetti, Y. Foehr-Janssens, R. Leporatti, M. Uhlig, Universités de Genève et de Fribourg, Genève, 4-6 mars 2020, replanifié 14-16 avril 2021;
    • Moos, David et Radomme, Thibaut, « Du Miracle à la Prière Théophile : circulations autonomes des textes et fictionnalisation de la figure de l’auteur (Henri de Valenciennes, Gautier de Coinci, Rutebeuf) », Colloque international « L’auteur dans ses livres : autorité et matérialité dans les littératures du Moyen Âge (xiiie-xve siècles) », Université de Fribourg et Université de Genève, 4-6 mars 2020, reporté au 14-16 avril 2021;
    • Uhlig, Marion, « Contrainte créatrice : la fortune littéraire de la sextine dans le temps et dans l’espace », Colloque international (organisation Luca Barbieri et Marion Uhlig), Université de Fribourg, 18-19 mai 2021; 
    • Radomme, Thibaut, « ‘Item per spinas aliter notantur’ : les formes du commentaire exégétique comme canevas du discours dans les gloses franco-latines à l’Ovide moralisé », 5e Colloque international « La formule au Moyen Âge », Sorbonne-Université et American University of Paris, Paris, 17-19 juin 2020 ; reporté en juin 2021;
    • Radomme, Thibaut, « M.A.R.I.A. : Épellation étymologique du nom de la Vierge Marie du xiiie au xvesiècle », Session « Onomastique à la lettre : jeux de noms et de lettres dans la littérature médiévale en français » (organisée par Thibaut Radomme), International Medieval Congress, University of Leeds, 5-9 juillet 2021.
    • Moos, David, « Les noms d'auteurs décomposés dans la poésie médiévale (Rutebeuf, Thibaut, Guillaume de Machaut) : jeux d'onomastique au service de la dynamique textuelle », International Medieval Congress, Leeds, 8 juillet 2021;
    • Radomme, Thibaut, « L’écureuil, l’oie et les reliques. Théories scolastiques de l’arbitraire du signe linguistique et récits de substitution lexicale dans la littérature française (xiiie-xve siècles) », xxive Colloque international de la Société Internationale Renardienne, Universiteit Antwerpen, 15-18 septembre 2021.

    Dernières conférences

    2020

    • Quarroz, Pauline, Ateliers thématiques du CEMEP (Lausanne) «Autres Mondes, Monde de l'Autre».  Titre de la communication: L’insaisissable Enfer : quand le Voyage de saint Brendan s’aventure aux confins de la représentation littéraire, 27 novembre 2020;
    • Debiais, Vincent (CNRS-Paris),  «Écrire et décrire les images médiévales : art, épigraphie et théologie ». La conférence a lieu dans le cadre du projet de recherche financé par le FNS « Jeux de lettres et d’esprit dans la poésie manuscrite en français (XIIe–XVIe siècles) », dir. Marion Uhlig, 17 novembre 2020;

    • Radomme, Thibaut, « L’Ovide moralisé, un texte franciscain ? L’éclairage des gloses marginales », Journées des doctorants « Intégrer les marges », CIHAM, Universités de Lyon, 22-23 octobre 2020;

    • Moos, David, « Rutebeuf dans le manuscrit français 1635 : les enjeux de la compilation manuscrite dans la construction d’une persona d’auteur », Journées CUSO « Les ‘‘détours’’ du sujet : Discours biographique, postures et subjectivation en lettres et sciences humaines », Université de Berne, 1 septembre 2020;

    • Radomme, Thibaut, « ‘Item per spinas aliter notantur’: les formes du commentaire exégétique comme canevas du discours dans les gloses franco-latines à l’Ovide moralisé », 5e Colloque international « La formule au Moyen Âge », Sorbonne-Université et American University of Paris, Paris, 17–19 juin 2020;

    • Radomme, Thibaut, « ‘La fleur dont sanz sejor chantent angele nui et jor’ : l’exemple des anges comme source de légitimation de la pratique poétique chez Gautier de Coinci et quelques contemporains », Colloque international « L’entretien du ciel et de la terre : Anges et poésie du Moyen Âge à nos jours », Laboratoire Littératures, Imaginaire, Sociétés, Université de Lorraine, 8–9 avril 2020;

    • Radomme, Thibaut, « Maria ou Marie ? Traduire le nom de la Vierge dans les Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci », Colloque international « Traduction… trahison ? », Centre d’Études Médiévales, Université de Picardie-Jules Verne, 9–11 mars 2020;