Campagnes - Uni·e·s contre le harcèlement

L’Université ne tolère aucune forme d’atteinte à la personnalité et à la dignité d’autrui. Elle garantit un climat d’études et de travail respectueux de chacune et chacun.

Elle mène une campagne contre le harcèlement sexuel et le sexisme depuis octobre 2020. Cette dernière poursuit l’objectif d’éveiller les consciences aux problématiques du harcèlement, ainsi qu’aux possibilités qu’ont les témoins et les cibles d’agir contre ce fléau.

Le 23 mars marque la Journée nationale contre le harcèlement sexuel et le sexisme dans les hautes écoles ; cette date a été marquée en 2021 par l'organisation d'un événement inédit, une Living Library virtuelle.

Mais la mobilisation contre le harcèlement ne s'arrête pas à une date unique. Elle se poursuivra au semestre d'automne 2021 avec la diffusion virtuelle de messages forts sur les réseaux sociaux, les pages web de l’Unifr et les écrans.

En bref, la campagne 2020-2021 est axée sur :

  • trois affiches,
  • un événement
  • et un message : la tolérance zéro concernant le harcèlement.

Les affiches

Le harcèlement est une conséquence du sexisme. À travers trois affiches, nous souhaitons vous interpeller.

Respect et bienveillance au sein de l’Université.

Le ressenti de la personne prime sur l’intention de l’auteur·e de la blague.

Confiance et confidentialité. L'Ombudsstelle écoute, assiste et accompagne les témoins ou les victimes.

L'événement: Living Library

Une Living Library virtuelle a été organisée le 23 mars 2021, journée nationale contre le harcèlement sexuel et le sexisme dans les hautes écoles.

Des intervenantes sont venues partager une histoire devant un public, celle de leur vécu en matière de harcèlement sexuel et de sexisme. Leur témoignage s'inscrit dans le cadre de la poursuite de la campagne de sensibilisation au harcèlement sexuel et au sexisme que mène le Service de l'égalité depuis octobre 2020. L'événement était ouvert à tout·e·s et a suscité beaucoup d'intérêt.

Le Service de l'égalité remercie chaleureusement toutes les intervenantes d'être venues partager pendant une soirée leur histoire et leur vécu en matière de harcèlement sexuel et de sexisme. Témoigner devant un public leur a demandé un certain courage, et nous les remercions d'avoir rendu cet événement possible.

Nos remerciements vont également à l'équipe de modération, en particulier à l'équipe du Centre Fries dont nous avons eu le soutien.

 

 A découvrir sur le même sujet dans Alma & Georges: Sexisme: savoir écouter, pouvoir en parler

 

Le message : tolérance zéro concernant le harcèlement

Chaque faculté a ses spécificités. Dès le semestre d’automne 2020, l’Institut de Médecine de Famille (IMF) a également lancé une campagne de prévention destinée aux étudiant·e·s en médecine en milieu de stage.

Plus d'informations: Campagne de l'Institut de Médecine de Famille