Langage inclusif

Le langage n’a pas de genre

Le Rectorat de l’Université de Fribourg recommande l’utilisation d’un langage inclusif afin d’assurer que toutes les femmes et tous les hommes qui composent la communauté universitaire se sentent représentés autant à l’écrit qu’à l’oral.

Des recommandations sont proposées pour une représentation égalitaire du genre sur les pages internet, dans les publications destinées au grand public, dans les cours, lors de séances et dans les textes internes (communications officielles, flyers et affiches,…) de l’Université.

 Règles spécifiques

  • Pour les textes juridiques internes et externes. Informations: Service juridique
  • Pour les sites web . Informations: Unicom

Qu’est-ce que c’est?

…langage inclusif, rédaction égalitaire, écriture épicène, féminisation du langage, langage neutre, écriture non discriminatoire, langage non sexiste, langage dégenré…

C’est un ensemble de règles et de pratiques qui cherchent à assurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’utilisation du langage oral et écrit.

Le langage inclusif ne se réduit pas à l’utilisation systématique de traits d’union ou points médians pour féminiser les mots.

Consultez les 5 recommandations pour vous référer aux femmes et aux hommes de manière égalitaire.

Documents

Annonce de poste

Index des termes

Comment faire le point médian?

Communiqué : Le cerveau pense-t-il au masculin?