Nos bibliothèques entre les lignes

Nos bibliothèques entre les lignes

Pas d’études, ni de recherches, sans bibliothèques. Régulièrement, les bibliothécaires de l’Université de Fribourg partagent le regard qu’ils posent sur leur bibliothèque. En ce mois de janvier 2021, Sophie Schneider, employée administrative, nous fait découvrir la Bibliothèque de mathématiques.

Comme son nom l’indique, «ma» bibliothèque propose presque exclusivement des ouvrages de mathématique: Plus de 18’000 tout de même! «Sur ce thème ?!», s’exclameront certain·e·s. Autant dire que nos visiteuses et visiteurs sont presque trié·e·s sur le volet, sans parler du fait qu’il faut presque être initié·e pour trouver son emplacement! Elle est, en effet, bien cachée dans le bâtiment du Département de mathématiques et, pour trouver ce dernier, il faut longer le Jardin botanique, côté Musée d’histoire naturelle, presque jusqu’au bout. Nous avons 3 ordinateurs à disposition, mais aussi quelques places assises supplémentaires, ainsi qu’un petit canapé.

A période exceptionnelle, mesures exceptionnelles
Je ne suis engagée qu’à 20% pour le Département de mathématiques, en tant qu’employée administrative. Ma place de travail n’est donc pas officiellement dans la bibliothèque, mais au secrétariat. Pourtant, une grande partie de mon temps est dédié à la gestion de la bibliothèque. Dans ce cadre, mon travail consiste principalement dans la commande de nouveaux ouvrages et dans leur étiquetage. Depuis les chamboulements liés à la Covid et le passage au nouveau système Alma (Ex Libris Alma est la seule plateforme de services de bibliothèque unifiée au monde, capable de gérer les ressources imprimées, électroniques et numériques à partir d’une interface unique, ndlr), je gère seule les prêts et les retours ainsi que le «puçage» RFID des livres qui y ont échappé cet été. Notre bibliothèque n’est donc temporairement plus ouverte que les lundis, mon jour de présence au Département, alors que, en temps normal, elle était ouverte quotidiennement, du lundi au vendredi et le service de prêt était géré par les assistant·e·s.

Les maths ont leur dictionnaire…

Voici probablement un de nos plus anciens ouvrage: ce Dictionnaire de mathématique date de 1784 et a été édité à Paris «avec approbation, et privilège du Roi», quand même! Il a, notamment, été co-écrit par Jean Le Rond d’Alembert le premier éditeur de l’Encyclopédie avec Denis Diderot.

 

Ce n’est probablement pas le livre le plus consulté de notre bibliothèque, mais il est toujours fascinant de tenir un objet aussi ancien dans les mains. Pensez à tous ceux qui l’ont feuilleté – même si, en temps de Covid, cette pensée a un autre «goût»… –, tous les événements auxquels il a survécu. C’est incroyable!

 

… Et leurs étrangetés

N’étant moi-même pas du tout mathématicienne, j’aime particulièrement les ouvrages sur l’histoire des maths, ou ceux de vulgarisation, de jeux etc. En voici un que j’ai eu plaisir à feuilleter: Nombres remarquables. Le 0, le 666 et autres étrangetés numériques. Il est rempli de toutes sortes de bizarreries rigolotes pour le commun des mortels!

 

__________

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.