Fribourg accueillera le groupe des Universités de Compostelle

Fribourg accueillera le groupe des Universités de Compostelle

Fribourg n’est pas qu’une ville-étape sur le chemin de Saint-Jacques, elle sera aussi l’hôte du groupe des Universités de Compostelle. Ses membres y déposeront leur viatique les 8 et 9 septembre 2022.

Mariano Delgado, cela fait plusieurs années que vous représentez l’Université de Fribourg au sein du groupe des Universités de Compostelle (CGU). En quoi consiste cette «mystérieuse» organisation?
A vrai dire, il n’y a là rien de mystérieux. Il s’agit en fait d’un réseau inter-universitaire à but non lucratif qui a vu le jour en 1994. Aujourd’hui, plus de 70 universités, réparties dans le monde entier, y ont adhéré, ce qui en fait l’un des plus grands réseaux de ce type en Europe. Comme il se doit, son siège se trouve à l’Université de Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne.

Mariano Delgado, doyen de la Faculté de théologie

Le CGU est-il d’obédience catholique?
Pas du tout! La plupart des membres sont des universités d’Etat. Initialement, pour y adhérer, il fallait se trouver sur un site historique sur le chemin européen de Saint-Jacques. C’est le cas pour notre Université qui fait partie des membres fondateurs. Au fil du temps, cependant, cette exigence «historico-géographique» a perdu de son importance. En revanche, les institutions qui souhaitent rejoindre la CGU doivent tout de même s’engager à respecter les valeurs du Chemin de Saint-Jacques et participer aux échanges universitaires.

Et quelles sont ces valeurs?
Coopération et solidarité en constituent les maîtres-mots. Le Groupe d’universités de Compostelle cherche à promouvoir la collaboration et le dialogue dans tous les domaines de l’enseignement supérieur. Le CGU est convaincu que la diversité et le multiculturalisme sont des éléments-clés du profil des universités du XXIe siècle.

Est-ce que ce groupe profite également aux étudiant·e·s ou uniquement au corps professoral?
Le groupe dispose de programmes de mobilité pour le personnel et les étudiant·e·s des universités, parmi lesquels on peut citer Stella for Staff, qui, depuis 2002, offre au personnel la possibilité de goûter aux joies de la mobilité professionnelle et intercontinentale au sein des institutions partenaires, et le Stella Junior qui est son pendant pour les étudiant·e·s.

Fribourg accueillera l’assemblée générale 2022 de la CGU. De quoi allez-vous discuter?
Compte tenu du fait que le bilinguisme ou le multilinguisme est l’une des principales caractéristiques de notre Université, le thème central de l’assemblée sera le multilinguisme comme opportunité et défi pour une université moderne. Pour l’Université de Fribourg, c’est l’occasion de présenter ses atouts au sein d’un groupe international d’universités.

_________

Photos: Christian Doninelli

 

 

Les derniers articles par Christian Doninelli (tout voir)

Author

The long and winding road! Après un détour par l'archéologie, l'alpage, l'enseignement du français et le journalisme, Christian travaille depuis l'été 2015 dans notre belle Université. Son plaisir de rédacteur en ligne? Rencontrer, discuter comprendre, vulgariser et par-ta-ger!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *