Covid long (24.08.2021)

Même après une primo-infection covidienne souvent très bien supportée, certain·e·s patient·e·s continuent à avoir des symptômes.

Si ces symptômes durent jusqu'à 3 mois, on parle de "covid prolongée" ; s'ils durent plus longtemps, on peut supposer qu'il s'agit d'une maladie chronique, le "syndrome post-covid". La gravité est très variable, de très discrète à invalidante. Globalement, les femmes sont plus nombreuses à être touchées, environ deux fois plus souvent. Un lien avec les œstrogènes est suspecté. Par le passé, des syndromes chroniques post-infectieux, principalement à médiation auto-immune, ont été décrits après d'autres infections virales.

La prévalence des symptômes résiduels est d'environ 25-35% chez les patients du COVID-19 traités en ambulatoire, mais d'environ 87% dans les cohortes de patient·e·s hospitalisé·e·s.

Les problèmes les plus fréquemment signalés étaient la fatigue (53,1%), la détérioration de la qualité de vie (44,1%), la dyspnée (43,4%), les douleurs articulaires (27,3%) et les douleurs thoraciques (21,7%).

La toux, les éruptions cutanées, les palpitations, les maux de tête, la diarrhée et les "picotements" étaient d'autres symptômes. L'anosmie et l’agueusie peuvent également persister.

Les patient·e·s ont également signalé l'incapacité d'effectuer des activités quotidiennes, en plus de problèmes psychologiques tels que l'anxiété, la dépression et le syndrome de stress post-traumatique.

 

Articles scientifiques pour approfondir Chmiel C., Long COVID/PASC (Post Acute Sequelae of SARS-CoV-2 Infection), Praxis, April 2021

Genecand et al., Prise en charge diagnostique et thérapeutique des séquelles à moyen et long termes liées à l’infection à SARS-CoV-2, Rev Med Suisse, avril 2021

Raveendran et al., Long COVID: An overview, Diabetes & Metabolic Syndrome, Mai 2021

Buonsenso et al., Clinical Characteristics, Activity Levels and Mental Health Problems in Children with Long COVID: A Survey of 510 Children, Preprints, March 2021