News2MAIL

Notre service News2Mail vous permet de recevoir par email toute nouvelle news publiée.
Intéressé? Envoyez un email avec votre demande à news@unifr.ch

Cancer du sein: vers une amélioration du traitement par radiothérapie


[ Retour à la liste des news ]

Une découverte des chercheurs du Département de médecine de l’Université de Fribourg pourrait à terme améliorer le traitement du cancer du sein. Sous la direction du Prof. Curzio Rüegg, et en collaboration avec le CHUV et l’Université de Lausanne, ils ont identifié une molécule cible qui pourrait être exploitée afin d’améliorer l’efficacité de la radiothérapie.



Les progrès importants dans la prise en charge du cancer du sein au cours des dernières décennies ont amené à une amélioration progressive du taux de guérison. Avec la chirurgie, la radiothérapie, a fortement contribué à cette évolution. Cependant, et malgré les meilleurs traitements disponibles actuellement, des rechutes sont encore observées dans un certain nombre de cas. L’équipe de pathologie de la troisième année de médecine de l’Université de Fribourg, dirigée par le Prof. Curzio Rüegg, a cherché à comprendre comment améliorer davantage l’efficacité de la radiothérapie.

Comprendre la réaction à la radiothérapie


Bien que ciblée, la radiothérapie ne vise pas seulement les cellules cancéreuses, mais induit également une modification du tissu dans lequel la tumeur évolue. C’est en étudiant ces modifications tissulaires dans des modèles de cancer du sein en laboratoire, que les chercheurs ont pu mettre en évidence un mécanisme de résistance à la radiothérapie. Par la suite, ils ont identifié des globules blancs (leucocytes) présents dans la tumeur et dans le sang responsables de cette résistance. En inhibant une molécule (le récepteur c-Kit) exprimée à la surface de ces cellules, il a été possible d’améliorer l’efficacité de la radiothérapie et de réduire le risque de progression du cancer dans ces modèles.

Développement clinique


Bien qu’issus de recherches en laboratoire, ces résultats ont des implications potentiellement importantes en clinique. La mise en évidence, par une simple prise de sang de cellules exprimant le récepteur c-Kit, pourrait devenir un moyen pour surveiller la réponse à la radiothérapie chez les patients. De plus, des médicaments ciblant le récepteur c-Kit pourraient servir d’objectif thérapeutique pour améliorer l’efficacité de la radiothérapie. La prochaine étape consiste à confirmer ces observations chez les patients. Une étude clinique de faisabilité est planifiée.

Lien vers l’article:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22711708

Contact:
Prof. Curzio Rüegg, Département de médecine, 026 300 87 66, curzio.ruegg@unifr.ch
Service communication et médias, 026 300 70 34, communication@unifr.ch 


Infos & annexes

Publié le 09.07.2012


Sources

Service
Communication et Médias
communication@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 70 34
 
abonnement RSS

^ top

 

Université de Fribourg   -   Service Communication & Médias   -   Av. Europe 20   -   1700 Fribourg  -  tél +41 26 / 300 7034    -   fax +41 26 / 300 9703    -  
contact:communication@unifr.ch   -  modifé Septembre 2006 par marcom   -   Swiss University