Ciné-club: quand la science se transforme en cauchemar

Le mercredi 30 novembre, le Ciné-club de l’Université accueille Alex Iordachescu pour la première du film L’enfance d’Icare dans le Canton de Fribourg. Le film sera suivi d’une discussion avec le réalisateur qui répondra aux questions du public.

Originaire de Roumanie, Alex Iordachescu est arrivé en Suisse en 1989. En 2005, il a fondé sa propre maison de production Elefant Films et c’est d’abord avec des courts-métrages qu’il s’est fait connaître. L’enfance d’Icare (2009) est son premier long-métrage.

L’enfance d’Icare raconte l’histoire de Jonathan Vogel (Guillaume Depardieu) qui, après la perte d’une jambe, place tous ses espoirs dans un nouveau traitement révolutionnaire. En effet, le Professeur Karr (Carlo Brandt) estime que l’homme est «potentiellement immortel». Un rêve fou qui ne va pas tarder à tourner au cauchemar. Le film crée une atmosphère troublante et envoûtante et veut questionner de manière critique les progrès et les limites de la science.

Le film sera précédé d’un court-métrage Le tramway d’Andrea, écrit, réalisé et produit par Alex Iordachescu. Après la projection, le public aura l’occasion de poser des questions au réalisateur.

Heure et lieu:

30 novembre, 19.30, bâtiment Miséricorde, salle de cinéma (2030), av. de l’Europe 20, Fribourg

Plus d’infos: http://student.unifr.ch/cineclub