News2MAIL

Notre service News2Mail vous permet de recevoir par email toute nouvelle news publiée.
Intéressé? Envoyez un email avec votre demande à news@unifr.ch

Diabète: le cerveau à la rescousse


[ Retour à la liste des news ]

Des recherches, menées par le Docteur Christophe Lamy, qui dirige actuellement le nouveau laboratoire de physiologie neurometabolique de l’Université de Fribourg, ont permis de découvrir une nouvelle voie de contrôle de la glycémie par le cerveau. Dans ce travail, réalisé en collaboration avec l’Université de Lausanne, le Docteur Christophe Lamy cerne plus précisément les mécanismes de l’hypoglycémie, une complication fréquente du diabète.


Les résultats de cette recherche permettent d’envisager de nouveaux traitements du diabète. (Image: Thinkstock)

Au cours de cette étude, le Docteur Christophe Lamy a utilisé des outils génétiques et physiologiques sophistiqués pour mettre en lumière un circuit neuronal qui répond à l’hypoglycémie dans le tronc cérébral. Une analyse précise des mécanismes impliqués révèle une population de neurones spécialisés, agissant comme senseurs au glucose dans cette région du cerveau. Ces cellules sont activées lorsque les taux de glucose sont trop bas et déclenchent une réponse physiologique visant à rétablir l’équilibre glycémique. Cette réponse serait altérée au cours des épisodes d’hypoglycémie chez les sujets diabétiques.

Une voie vers de nouveaux traitements

Le diabète est un problème majeur de santé publique en Suisse et dans le monde. Cette maladie chronique, caractérisée par un taux de glucose trop élevé dans le sang, expose à des complications à court et à long terme lorsqu’elle n’est pas prise en charge correctement. L’hypoglycémie est, paradoxalement, la complication la plus fréquente à court terme chez le patient diabétique traité. Elle peut conduire à des symptômes neurologiques et au coma si elle n’est pas corrigée rapidement. La répétition des épisodes d’hypoglycémie aboutit malheureusement à une diminution de la réponse «contre-régulatrice» de l’organisme et de la conscience de l’état d’hypoglycémie, et de ce fait à une aggravation des épisodes. Les mécanismes de cette désensibilisation n’étaient jusqu’ici pas connus avec précision; les résultats de cette recherche permettent aujourd’hui d’envisager de futurs traitements pour prévenir ou corriger cette complication.

Le Dr Christophe Lamy a récemment établi un nouveau laboratoire de recherche dans le Département de médecine de l’Université de Fribourg dans le domaine de la physiologie intégrative. Il s’intéresse aux relations entre le métabolisme de l’organisme et le cerveau, afin de mieux comprendre l’origine des maladies neurologiques et psychiatriques, ainsi que l’implication du cerveau dans les maladies métaboliques. Il fait appel à des méthodes avancées en électrophysiologie, biophotonique, optogénétique et nanotechnologies.

Ce travail, publié dans la prestigieuse revue Cell Metabolism, a été réalisé en collaboration avec les laboratoires du Professeur Bernard Thorens (Centre de génomique intégratif) et du Docteur Jean-Yves Chatton (Département de neurosciences fondamentales), tous deux à l’Université de Lausanne.

Lien vers l’article:
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S155041311400059X

Contact:
Dr Christophe Lamy, Département de médecine, 026 300 8666, christophe.lamy@unifr.ch


Infos & annexes

Publié le 27.03.2014


Sources

Service
Communication et Médias
communication@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 70 34
 
abonnement RSS

^ top

 

Université de Fribourg   -   Service Communication & Médias   -   Av. Europe 20   -   1700 Fribourg  -  tél +41 26 / 300 7034    -   fax +41 26 / 300 9703    -  
contact:communication@unifr.ch   -  modifé Septembre 2006 par marcom   -   Swiss University