Pour une meilleure détection des discriminations multiples

Un nouveau projet de recherche de l’Université de Fribourg concernant les recoupements lors de violations des droits de l’homme et de discriminations multiples a décroché un financement de deux ans auprès du Swiss Network for International Studies (SNIS).


Image: Thinkstock

Ce projet sera dirigé et coordonné par des chercheurs de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH), ainsi que le Département de droit public de l’Université de Fribourg. L’Académie de droit international humanitaire et des droits de l’homme de Genève prendra également part au projet en tant que partenaire. En remportant l’«Annual Calls» pour des projets de recherche mis au concours par le SNIS, l’équipe interdisciplinaire de chercheurs reçoit un montant total de Fr. 290'000.- pour deux ans.

Cette étude portera sur les différents types de recoupements possibles lors de violations des droits de l’homme et de discriminations multiples. Il ne s’agit pas de simples additions de violations et de discriminations, mais de renforcements mutuels qui aggravent la situation de la personne concernée. Cela peut être le cas, par exemple, d’un individu (ou d’un groupe) qui subirait des discriminations à la fois à cause de son sexe, de son statut social, de son origine ethnique et d’un manque d’accès aux soins et à un logement. Le but de cette recherche est de mieux comprendre de tels enchevêtrements pour les combattre plus efficacement.

Plus d'infos:
http://www.snis.ch/call-projects-2013_6086_intersectionality-human-rights-violations-and-multiple-grounds-discriminatio

Contact:
Prof. Adriano Previtali, Département de droit public, 026 300 81 32, adriano.previtali@unifr.ch

Patrice Meyer-Bisch, IIEDH, 026 300 73 43, patrice.meyer-bisch@unifr.ch