News2MAIL

Notre service News2Mail vous permet de recevoir par email toute nouvelle news publiée.
Intéressé? Envoyez un email avec votre demande à news@unifr.ch

Le toucher dans le couple - un message clair avec effet immédiat


[ Retour à la liste des news ]

Pour les couples, les gestes tendres peuvent représenter un langage utilisé par les deux partenaires pour se faire part de leur affection et se sentir bien. Une étude de l’Université de Fribourg prouve que même des contacts furtifs peuvent véhiculer une large palette de sentiments et de signaux et qu’ils remplissent une fonction régulatrice des émotions dans une relation de couple.


Image: Thinkstock

Comment gérons-nous les émotions de l’autre? Quel rôle jouent les formes de communication non verbale dans ce processus? Ces dernières années, la recherche s’est largement intéressée à la régulation des émotions. Pourtant, même si presque toutes les émotions naissent et se vivent dans des situations de relation interpersonnelle, elle s’est concentrée principalement sur l’individu. Une relation de couple représente le cadre idéal pour étudier les émotions, puisque c’est un contexte qui éveille de nombreux sentiments tant positifs que négatifs. Avec une toute nouvelle approche, Anik Debrot a étudié les relations de couple et la signification des caresses, dans le cadre de sa thèse de doctorat dirigée par le Prof. ém. Meinrad Perrez en collaboration avec le Prof. Dominik Schöbi de la Chaire de psychologie clinique de l’Université de Fribourg et la Dre Andrea Horn de la Chaire de psychopathologie et d’intervention clinique de l’Université de Zurich.

Quand sonne l’heure des émotions

102 couples ont pris part à cette étude. Les données ont été récoltées grâce à des ordinateurs de poche (semblable à des smartphones). Une semaine durant, les appareils ont sonné quatre fois par jour pour rappeler aux participants de répondre à des questions concernant leurs états émotionnels ou les sentiments qu’ils éprouvaient vis-à-vis de leur partenaire. «Cette méthode de récolte de données au quotidien présente de nombreux avantages, puisqu’elle nous permet d’appréhender l’intimité ou les émotions et leurs variations quotidiennes dans un environnement naturel, ce qui aurait été impossible avec des expériences menées dans un environnement artificiel (laboratoire) ou sur la base de questionnaires», explique Anik Debrot.

Les caresses, une situation «win win»


Se tenir par la main, s’effleurer avec amour ou s’enlacer sont des gestes permettant de communiquer sans équivoque son affection à son partenaire. Anik Debrot explique que le sens du toucher est une manière fondamentale d’entrer en contact avec le monde extérieur, et ce de la naissance jusqu’à la mort. Les caresses ont un effet direct au niveau physiologique, cognitif et comportemental chez l’être humain. «Dans notre recherche, nous avons étudié l’effet que peuvent avoir les caresses au niveau émotionnel. Nous avons pu montrer qu’un geste tendre a pour effet d’améliorer l’humeur du partenaire. Dans la vie de tous les jours, nous sommes occupés par des tâches variées et notre d’humeur peut être influencée par d’innombrables facteurs; pourtant, nous avons constaté que même de petits gestes tendres ont une influence positive sur les émotions. De plus, ce n’est pas seulement l’humeur de celui ou celle qui reçoit la caresse qui est améliorée, mais également de celui ou celle qui la donne», précise la psychologue.

D’après les résultats, les caresses sont donc une forme d’interaction: les partenaires échangent un geste tendre et les deux en tirent parti. Il a été montré que leurs sentiments d’affection, de proximité et d’intimité augmentent, ce qui explique en partie l’influence positive sur l’humeur. Les caresses jouent alors un rôle prépondérant dans la régulation des émotions. De surcroît, l’étude a montré que la quantité de ces gestes tendres échangés au quotidien a des conséquences sur le long terme. Il est possible de mesurer, six mois plus tard, une amélioration du bien-être psychologique chez le partenaire. «La plupart des études et des thérapies de couple se focalisent sur la communication verbale. Pourtant, le toucher occupe une place importante dans les relations humaines. Sans passer par la parole, cette manière de communiquer est rapide, directe et très expressive», affirme Anik Debrot, dont le travail de recherche fait partie du projet du National Center of Competence in Research «Affective Sciences – Emotions in Individual Behaviour and Social Processes» (NCCR Affective Sciences), le Centre de recherche de l’Université de Genève pour des études interdisciplinaires sur les émotions et leur influence sur l’être humain et la société.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal scientifique Personality and Social Psychology Bulletin sous le titre «Touch as an Interpersonal Emotion Regulation Process in Couples’ Daily Lives»

Contact: Dre Anik Debrot, Chaire de psychologie clinique, anik.debrot@gmail.com, 076 466 62 29


Infos & annexes

Publié le 22.10.2013


Sources

Service
Communication et Médias
communication@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 70 34
 
abonnement RSS

^ top

 

Université de Fribourg   -   Service Communication & Médias   -   Av. Europe 20   -   1700 Fribourg  -  tél +41 26 / 300 7034    -   fax +41 26 / 300 9703    -  
contact:communication@unifr.ch   -  modifé Septembre 2006 par marcom   -   Swiss University