Thèses de doctorat soutenues

2020

  • Dr. des. Barbara Rindlisbacher: Lesekompetenzen in der Fremdsprache Französisch bei Drittklässlerinnen und Drittklässlern mit unterschiedlichen Schrift-/Sprachkompetenzen in der Erstsprache Deutsch

    Autorin: Dr. des. Barbara Rindlisbacher

    Doktoratsbetreuer: Prof. Dr. Erich Hartmann

    Das vorliegende Dissertationsprojekt hatte zum Ziel, Grundlagenwissen zu den französischen Lesekompetenzen der Schülerinnen und Schüler nach einem Lernjahr zu schaffen und allfällige Unterschiede in den französischen Lesekompetenzen unterschiedlicher Lernergruppen (Schülerinnen und Schüler mit und ohne [Schrift-]Sprachstörungen) nachzuweisen. Hierfür wurden die Lesekompetenzen von 334 Drittklässlerinnen und Drittklässlern aus 31 Klassen der Kantone Bern und Freiburg untersucht und eigens ein psychometrisches Screening zur Erfassung der französischen Lesekompetenzen entwickelt und mittels Skalenvalidierung empirisch geprüft. Die Dissertationsstudie liefert erstmals empirische Evidenz für Unterschiede in den französischen Lesekompetenzen ganz zu Beginn des frühen Fremdsprachenlernens. Des Weiteren wird der Einfluss verschiedener Variablen auf die französischen Lesekompetenzen anhand von Strukturgleichungsmodellen aufgezeigt. Es kann unter anderem nachgewiesen werden, dass der Leseerwerb in der Fremdsprache Französisch von den hierarchieniederen Lesekompetenzen in der Erstschriftsprache Deutsch sowie den Erwerbsmechanismen auf kognitiv-linguistischer Prozessebene beeinflusst ist.

    Die Ergebnisse der vorliegenden Untersuchung weisen auf die Notwendigkeit einer möglichst frühzeitigen Überprüfung des Lernstandes der Schülerinnen und Schüler hin, da bereits im ersten Lernjahr beträchtliche Unterschiede in den Teillesekompetenzen der verschiedenen Lernergruppen nachgewiesen werden konnten. Eine solche Erfassung literaler Kompetenzen ermöglicht zudem den frühzeitigen, gezielten Einsatz von spezifischen Fördermassnahmen im Fremdsprachenlernen.

  • Dr Melina Salamin: Promouvoir l’activité professionnelle des personnes avec une déficience intellectuelle La technologie comme soutien cognitif et métacognitif

    Auteure : Dr Melina Salamin

    Directeure de thèse : Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    Les technologies mobiles et les technologies d’assistance peuvent, lorsqu’elles sont adaptées aux besoins des personnes qui présentent une déficience intellectuelle (DI), sensiblement promouvoir leurs activités professionnelles. En plus de fonctionner comme soutien cognitif en fournissant des guidances procédurales par l’intermédiaire de vidéos, photos et/ou de l’audio, elles peuvent également soutenir la réflexion des utilisateurs et des utilisatrices, c’est-à-dire agir comme soutien métacognitif. Afin de tester cette double fonctionnalité, deux dispositifs technologiques ont été créés dans le cadre de cette étude. L’un, Guid’job, agit comme prothèse cognitive et métacognitive. L’autre, Guid’job Trainer, consiste en une formation en e-learning visant à renforcer les stratégies en résolution de problèmes et en autorégulation. Les effets de cette combinaison ont été évalués en termes de productivité, d’apprentissage et d’attitude par l’intermédiaire d’un protocole expérimental à cas unique à essais multiples, au travers des tâches (trois tâches par participant-e), répliqué au travers des participant-e-s (N=16). Des prétests et posttests ainsi que le relevé de données qualitatives sont venus compléter les analyses. Avec un effet pouvant être qualifié de « modéré », les résultats montrent que la combinaison de ces deux dispositifs augmente le nombre d’étapes exécutées de manière correcte et indépendante lors de l’exécution des tâches professionnelles. Cette combinaison renforce également, dans une certaine mesure, les stratégies en résolution de problèmes de même que l’autorégulation et le fonctionnement exécutif des participant-e-s. Finalement, les deux dispositifs satisfont les travailleurs et les travailleuses, tout comme les maîtres socioprofessionnels qui les accompagnent. La combinaison de Guid’job et Guid’job Trainer semble donc être efficace pour promouvoir l’activité et les compétences professionnelles des personnes adultes qui présente une DI. Pour que ces résultats soient généralisables, ils doivent toutefois être répliqués dans le cadre d’autres études.

  • Dr. des. André Schindler: Bildung von Kindern und Jugendlichen mit schwerer und mehrfacher Behinderung. Eine Anfrage an das Bildungsverständnis der Praxis

    Autor: Dr. des. André Schindler

    Doktoratsbetreuer: Prof. Dr. Winfried Kronig

     Die Dissertation befasst sich mit der Frage nach dem Bildungsverständnis von Fachpersonen sonderpädagogischer Einrichtungen, welche in ihrer professionellen Tätigkeit für die Bildung von Kindern und Jugendlichen mit schwerer und mehrfacher Behinderung verantwortlich sind. Für die Umsetzung des Bildungsanspruchs dieser Kinder und Jugendlichen, welche bis in die 1970er Jahre als „bildungsunfähig“ bezeichnet wurden, liegen heute zahlreiche unterschiedliche pädagogisch-therapeutische Konzepte und Methoden zur Förderung vor. Dennoch existieren bis in die heutige Zeit keine spezifischen Lehrpläne für diese Schülergruppe und nur wenige didaktische Konzepte für deren Unterricht. Die Realisierung von Bildungsmöglichkeiten bleibt inhaltsoffen und zeigt sich höchst individualisiert. Für die Erfassung des Bildungsverständnisses wird als theoretische Konzeption der Deutungsmusteransatz beigezogen, wodurch dem Aspekt der Interpretationsoffenheit von Bildung theoretisch und forschungsmethodisch Rechnung getragen wird. Demgegenüber erfolgt eine Bestimmung konstitutiver Strukturmomente eines überdauernden, identitätsstiftenden Kerns von Bildung als Bildungsidee auf der Basis von relevanten bildungstheoretischen Auseinandersetzungen der Allgemeinen Pädagogik und der Sonderpädagogik. Mittels leitfadengestützter Experteninterviews werden Fachpersonen sonderpädagogischer Einrichtungen zu ihren Ansichten und Meinungen zur Thematik „Bildungsprozess des Menschen (mit schwerer und mehrfacher Behinderung) in der Welt“ befragt. Die Auswertung erfolgt anhand einer qualitativen Inhaltsanalyse. Für die Rekonstruktion des Bildungsverständnisses werden die verdichteten Aussagen der Fachpersonen auf Aspekte der ihnen zugrunde liegenden Strukturmomente der Bildungsidee hin untersucht. Als Ergebnis wird deutlich, dass sich das Bildungsverständnis von Fachpersonen sonderpädagogischer Einrichtungen durch die Grundsätze einer bedingungslosen Zuschreibung der Bildungsfähigkeit und des Bildungsanspruches eines jeden Menschen sowie der Anvisierung einer allseitigen Bildung und der Überzeugung des Bedarfs einer pädagogischen Beziehung charakterisiert. Als Zielsetzungen von Bildungsprozessen werden vorrangig Wohlbefinden, Selbsttätigkeit und Kommunikation der Kinder und Jugendlichen mit schwerer und mehrfacher Behinderung angestrebt. Es lässt sich ein Bildungsverständnis herausarbeiten, welches unterschiedliche Spannungsfelder erkennen lässt. Insgesamt wird Bildung im Kontext schwerer und mehrfacher Behinderung nicht vernachlässigt oder gar ausgelassen, sondern vielmehr als Auftrag gegenüber allen Kindern und Jugendlichen verstanden.

  • Dr. Sophie Torrent: "Devenir une belle jeune fille" ou "Etre fier de ses muscles": Tensions liées au genre dans les cours d’éducation sexuelle spécialisée

    Auteure : Dr. Sophie Torrent

    Prof. Dr Gérard Bless  et Prof. Dr Tania Ogay

    L’éducation sexuelle est dispensée en Suisse dans les écoles depuis environ 50 ans. Elle a aussi sa place dans la plupart des écoles et des institutions spécialisées de Suisse romande. L’importance de dispenser ces cours dans le cadre scolaire figure désormais dans les conclusions d’un rapport du Conseil fédéral, accepté en 2018. Toutefois, sait-on vraiment comment dispenser ces cours ? Cette étude porte sur les contenus, et plus précisément les normes de genre, qui sont transmis dans les cours d’éducation sexuelle dispensés à des élèves scolarisé·e·s dans des milieux spécialisés. L’objectif principal de cette recherche est de mettre à jour les processus de construction du genre dans ces cours et de saisir comment les biais de sexisme et de capacitisme impactent le discours des spécialistes en santé sexuelle qui dispensent ces cours. 105 leçons d’éducation sexuelle ont été observées et filmées durant deux ans dans des écoles spécialisées de Suisse romande. Ces observations ont été complétées par des entretiens d’explicitations et des entretiens semi-structurés avec les spécialistes en santé sexuelle qui dispensent ces cours. Si un volet quantitatif a été utilisé pour comparer les contenus entre les cours donnés aux garçons et ceux donnés aux filles, les données ont principalement été approfondies grâce à l’analyse inductive générale (Thomas, 2006). Les résultats montrent que les garçons reçoivent plus d’informations quant au plaisir sexuel, tandis que les filles sont plus informées sur les risques. Par souci de ne pas gêner leur compréhension, les spécialistes ont recours à des stéréotypes de genre pour simplifier les contenus. Le handicap agit alors comme un renforçateur des normes : l’approche hétéronormative est très présente dans les cours. Le contrôle sur les comportements des élèves est marqué, il est surtout exercé sur les filles : il règle la distance à mettre avec les hommes quand elles deviennent pubères, mais aussi leur façon de s’habiller. Ainsi, les spécialistes en santé sexuelle ne soutiennent pas seulement la construction d’une féminité, mais contribuent à construire une « bonne » féminité. Ces tendances illustrent la complexité du travail des professionnelles et la difficulté pour l’éducation sexuelle spécialisée à s’extraire des normes.

  • Dr Aline Veyre: L’apprentissage à l’âge adulte: Étude sur le point de vue des personnes présentant une déficience intellectuelle et sur trois dispositifs d’accompagnement.

    Auteure: Dr Aline Veyre

    Directeur de thèse: Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    L’idée de l’apprentissage tout au long de la vie n’est pas nouvelle. Elle fait écho à la conception et au développement d’une société dans laquelle des opportunités d'apprentissage sont disponibles pour tous à tout âge. Elle réfère également à une vision dynamique et continue du développement individuel. Pourtant, arrivées à l’âge adulte, certaines personnes sont identifiées comme bénéficiant de peu d’occasions d’apprentissages. C’est par exemple le cas des personnes présentant une déficience intellectuelle (DI). Les difficultés cognitives et adaptatives qu’elles sont susceptibles de rencontrer font d’elles des apprenants particuliers.

    La première partie du travail présenté vise à mettre en exergue le regard que posent les personnes présentant une DI sur la thématique de l’apprentissage à l’âge adulte. La seconde partie s’inscrit dans une perspective de recherche appliquée. Elle a pour objectif de développer et d’évaluer l’efficacité de trois dispositifs, élaborés avec les partenaires de terrain pour soutenir les activités d’apprentissage à l’âge adulte.

    Les résultats montrent que les personnes présentant une DI rapportent une grande variété d’expériences d’apprentissages. Toutefois elles n’en mentionnent aucune leur ayant permis d’obtenir une certification reconnue. L’ensemble des participants semble être conscient qu’il réalise des apprentissages au travers de nombreuses activités du quotidien, par exemple au travail ou encore par le biais d’activités de loisirs. De plus, une majorité se perçoit comme étant des apprenants potentiels et prévoit de s’engager dans de futurs projets d’apprentissages. Les résultats obtenus dans le volet appliqué permettent de soutenir l’idée que les interventions s’appuyant notamment, sur un apprentissage en contexte semblent répondre aux besoins des personnes présentant une DI. L’ensemble du travail réalisé ouvre de nouvelles perspectives pour de futurs travaux complémentaires permettant d’améliorer l’accompagnement des personnes présentant une DI tout au long de la vie.

2019

  • Dr. Mechthild Richter: « Maintenant c’est un collégien » – Réussir la transition du primaire au secondaire pour les élèves avec un trouble du spectre de l’autisme

    Auteure: Dr. Mechthild Richter

    Directeur de thèse: Prof. Dr. Gérard Bless

    Cette thèse cumulative s’intéresse au passage du niveau primaire au niveau secondaire des élèves atteint-e-s de troubles du spectre autistique (TSA) en France. L’étude 1 (revue systématique) fournit des critères pour une transition réussie. Elle démontre que la transition est un défi complexe qui concerne une multitude d’intervenants. L’étude 2 permet de saisir les représentations sociales que les personnes tierces se font d’une transition réussie du primaire au secondaire. Si les représentations sociales sont largement convergentes, des différences subsistent et ont été étudiées plus en profondeur dans l’étude 3. Cette étude donne des résultats intéressants concernant les expériences et les perceptions des intervenants autour de la transition. De plus, elle permet d’identifier des stratégies utiles pour une transition réussie ainsi que des obstacles à contourner. Les résultats des trois études ont été combinés afin d’élaborer des recommandations pour une transition du primaire au secondaire réussie pour les élèves atteint-e-s de TSA. En raison de la complexité de la transition, qui est perçue différemment par chaque intervenant-e, chaque recommandation générale devra être adaptée aux cas particuliers et aux intervenant-e-s concerné-e-s. Les mesures existantes ainsi que les nouvelles recommandations sont finalement mises en perspective dans le cadre de l’ambition française de réaliser un système scolaire inclusif.

2018

  • Dr. Thomas Begert: Klassenzusammenhalt und schulisches Problemverhalten. Eine netzwerkanalytische Untersuchung auf der Sekundarstufe I
    Autor: Dr. Thomas Begert
    Doktoratsbetreuer: Prof. Dr. Gérard Bless und Prof. Dr. Christoph Michael Müller

    In diesem Dissertationsprojekt wird, basierend auf einem netzwerktheoretischen Ansatz, der die Bedeutung der sozialen Einbettung von Individuen in Gruppen für individuelles Verhalten betont, der Klassenzusammenhalt als ein wichtiges strukturelles Merkmal von Schulklassen und dessen Einfluss auf schulisches Problemverhalten untersucht. Dadurch werden die in der Literatur vorherrschenden individuums- und lehrpersonenzentrierten Ursachenfelder zu schulischem Problemverhalten um eine peerkontextuelle Sichtweise erweitert. Es zeigt sich, dass schulisches Problemverhalten auch durch soziale Prozesse zwischen den Peers erklärt werden kann. Deshalb wird auf die Beachtung von Klassenzusammenhalt und -normen durch die Lehrpersonen hinsichtlich von Unterrichtsgestaltung verwiesen.

  • Dr Juliane Dind: Les manifestations de la conscience de soi chez l’enfant polyhandicapé. Édification d’un outil d’observation au service des professionnels
    Auteure: Dr Juliane Dind
    Directrice de thèse: Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    Cette thèse porte sur le développement et l’observation des manifestations de la "conscience de soi écologique" chez les enfants polyhandicapés. Ces derniers sont atteints de déficiences intellectuelles et motrices profondes et multiples, dont la compréhension met au défi leur entourage familial et les accompagnants professionnels. Cette thèse se caractérise par l’élaboration et la mise à disposition d’un outil d’observation des manifestations non verbales du soi écologique, au service des professionnels. Les résultats confirment que la séquence développementale de la conscience de soi chez l’enfant polyhandicapé́ suit l’ordre connu chez le très jeune enfant et que les références (néo)développementales peuvent servir de cadre de référence pour comprendre le développement du sens du soi chez les enfants concernés.

  • Dr. Christoph Till: Die Therapie grammatischer Entwicklungsstörungen mittels Video-Self-Modeling
    Autor: Dr. Christoph Till
    Betreuer: Prof. Dr. Erich Hartmann

    Die Behandlung grammatischer Entwicklungsstörungen hat sich laut Metaanalysen als besonders schwierig erwiesen. Das gleiche gilt auch für den Transfer des Gelernten auf die Spontansprache des Kindes. Von daher besteht ein Bedarf an Therapieansätzen zur Behandlung grammatischer Entwicklungsstörungen, die einerseits den Erwerb, andererseits auch den Transfer grammatischer Strukturen ermöglichen.

    Video-Self-Modeling (VSM) könnte ein solcher Ansatz sein, da sich diese Methode wiederholt als effektiv beim Erwerb, beim Transfer und der Aufrechterhaltung von (neuen) Verhaltensweisen erwiesen hat. U.a. existieren drei Studien, die die Wirksamkeit von VSM in der Behandlung grammatischer Entwicklungsstörungen nachweisen. Diese Studien sind jedoch von eher niedriger Qualität (Einzelfallstudien, im Detail nicht nachvollziehbare Umsetzung, Ergebnisse teilweise nicht überprüfbar).

    Mit dem Dissertationsprojekt liegt nun die erste randomisiert-kontrollierte Gruppenstudie zum Wirksamkeitsnachweis des VSM bei der Intervention von grammatischen Entwicklungsstörungen vor. Die Ergebnisse stehen im Kontrast zu den bisher in der Forschungsliteratur berichteten überaus positiven Effektivitätsnachweisen. Zwar hat sich VSM auch im Dissertationsprojekt als wirksam erwiesen, ist aber nicht effizienter als etablierte Methoden, wie sie in der Logopädie bereits gängige Praxis sind. Einzig in der Steigerung der Selbstwirksamkeitserwartungen scheint VSM einen Vorteil zu haben. Die erwartungswidrigen Ergebnisse bezüglich der Spontansprachleistungen machen aber auch deutlich, dass weitere Forschungsarbeiten zu diesem Thema notwendig sind.

2017

  • Dr Anne-Claude Luisier: Perception visuelle et olfactive chez les enfants avec un trouble du spectre de l’autisme: implications sur l’acceptation des aliments
    Auteure: Dr Anne-Claude Luisier
    Directrice de thèse: Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    La construction du comportement alimentaire est un phénomène complexe chez une majorité d’enfants avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Cette thèse de doctorat vise à mieux comprendre en quoi les particularités perceptives (vue et odorat) des enfants avec un TSA influencent leur acceptation d’un aliment.

    Nos résultats montrent que les enfants avec un TSA se distinguent sensoriellement des enfants au développement typique (DT), ces différences dépendent de la nature (visuelle ou olfactive) des stimuli. Les enfants avec un TSA attribuent aussi des valences hédoniques plus basses aux stimuli a priori plaisants, et ce plus significativement pour la modalité visuelle. Finalement, le jugement hédonique est associé au degré de néophobie chez les enfants avec un TSA, ce qui n’est pas le cas chez les enfants au DT.

    Les effets d’une familiarisation olfactive sur l’agrément intrinsèque d’une odeur ont ensuite été évalués. Une augmentation de l’expression émotionnelle positive pour l’odeur familiarisée a été identifiée. Deux tiers des enfants, notamment ceux qui ont le plus de particularités sensorielles, choisissent en effet un aliment porteur de cette odeur lors d’un choix alimentaire.

    Le point de vue des enfants avec un TSA a également été pris en compte et mis en dialogue avec les résultats issus des neurosciences. Les observations relèvent la pertinence d’une posture d’accompagnement dialogique pour permettre la construction de savoirs sur l’alimentation.

    Au-delà, cette étude souligne l’importance de prendre en compte le profil perceptif propre aux enfants avec un TSA lors de la conception d’outils pédagogiques pour accompagner la construction du comportement alimentaire.

  • Dr Ariane Paccaud: Soutiens aux élèves en difficulté scolaire et/ou en situation de handicap dans le cadre de l’école ordinaire: entre adaptations nécessaires et accès au curriculum
    Auteure: Dr Anne-Claude Luisier
    Directrice de thèse: Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    La construction du comportement alimentaire est un phénomène complexe chez une majorité d’enfants avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Cette thèse de doctorat vise à mieux comprendre en quoi les particularités perceptives (vue et odorat) des enfants avec un TSA influencent leur acceptation d’un aliment.

    Nos résultats montrent que les enfants avec un TSA se distinguent sensoriellement des enfants au développement typique (DT), ces différences dépendent de la nature (visuelle ou olfactive) des stimuli. Les enfants avec un TSA attribuent aussi des valences hédoniques plus basses aux stimuli a priori plaisants, et ce plus significativement pour la modalité visuelle. Finalement, le jugement hédonique est associé au degré de néophobie chez les enfants avec un TSA, ce qui n’est pas le cas chez les enfants au DT.

    Les effets d’une familiarisation olfactive sur l’agrément intrinsèque d’une odeur ont ensuite été évalués. Une augmentation de l’expression émotionnelle positive pour l’odeur familiarisée a été identifiée. Deux tiers des enfants, notamment ceux qui ont le plus de particularités sensorielles, choisissent en effet un aliment porteur de cette odeur lors d’un choix alimentaire.

    Le point de vue des enfants avec un TSA a également été pris en compte et mis en dialogue avec les résultats issus des neurosciences. Les observations relèvent la pertinence d’une posture d’accompagnement dialogique pour permettre la construction de savoirs sur l’alimentation.

    Au-delà, cette étude souligne l’importance de prendre en compte le profil perceptif propre aux enfants avec un TSA lors de la conception d’outils pédagogiques pour accompagner la construction du comportement alimentaire.

2016

  • Dr Lionel Alvarez: Soutenir les enseignant-es à l’aide de consultations scolaires. Vers une pédagogie inclusive pour les élèves présentant un trouble oppositionnel avec provocation
    Auteur: Dr Lionel Alvarez
    Directrice : Prof. Dr Geneviève Petitpierre

    Le dispositif de consultations scolaires est un soutien indirect aux élèves en difficulté. Il a pour but de diffuser les pratiques pédagogiques fondées sur les preuves auprès des enseignant-es et de les accompagner dans le développement d’un plan d’intervention adapté aux besoins particuliers des élèves.

    Cinq enseignantes travaillant auprès d’élèves répondant selon elles aux critères du trouble oppositionnel avec provocation ont participé à des séances de consultations scolaires. À l’aide d’un protocole expérimental à cas uniques avec lignes de bases multiples randomisées entre les participantes, les effets des consultations scolaires ont été mesurés sur les pratiques des enseignantes, sur leur sentiment d’autoefficacité et sur les comportements des élèves.

    Les résultats montrent que le dispositif a significativement augmenté la durée d’apparition du comportement on-task des élèves. De plus, il n’a pas modifié significativement le sentiment d’autoefficacité des enseignantes. Finalement, il a généralement permis à ces dernières de mettre en œuvre les plans d’intervention, moyennant des modifications. L’amélioration du comportement des élèves s’est maintenue une fois les séances de consultations scolaires terminées. Ainsi, le dispositif étudié a été profitable pour ces enseignantes et leurs élèves.

  • Dr Valérie Benoit: Les attitudes des enseignants à l’égard de l’intégration scolaire des élèves avec des besoins éducatifs particuliers en classe ordinaire du niveau primaire
    Auteure: Dr Valérie Benoit
    Directeur: Prof. Dr Gérard Bless

    Les attitudes des enseignants vis-à-vis de l’intégration d’élèves ayant des besoins particuliers sont reconnues comme jouant un rôle crucial dans la réussite de sa mise en œuvre. Peu d’études ont investigué cette thématique dans le contexte particulier de la Suisse. Ainsi, cette thèse de doctorat s’est appliquée à l’examiner à l’aide d’un plan de recherche mixte, séquentiel et explicatif. Les données quantitatives ont été récoltées par le biais d’un questionnaire auto-administré auprès de 336 enseignants réguliers des cantons de Fribourg, Valais et Zurich. Les données qualitatives ont été recueillies à l’aide de 16 entretiens semidirectifs. Les résultats indiquent que l’intégration d’élèves manifestant des difficultés ou des troubles du comportement demeure le défi actuel majeur de la mise en œuvre de politiques scolaires à visée inclusive. Ils montrent également que la formation continue n’influence pas les attitudes des enseignants de manière significative. Le développement professionnel semble plutôt s’opérer grâce à l’expérience de l’enseignement et de l’intégration scolaire, et grâce aux pratiques de collaboration comme le coenseignement. Enfin, si les résultats montrent que les enseignants semblent plutôt satisfaits du soutien reçu, ils permettent aussi d’interroger l’équité dans les procédures d’attribution des mesures d’aide.

  • Dr. Verena Hofmann: Einstellungsübertragung und dissoziales Verhalten. Die Bedeutung individueller und klassenspezifischer Einstellungen für die Entwicklung von Dissozialität bei Jugendlichen (Sekundarstufe I)
    Autorin: Dr. Verena Hofmann
    Betreuer: Prof. Dr. Gérard Bless

    In dieser Arbeit wurde anhand einer Stichprobe von Schülerinnen und Schülern der Sekundarstufe I untersucht, wie sich dissoziale Einstellungen und Verhaltensweisen gegenseitig beeinflussen und welche Bedeutung dabei positiven Einstellungen gegenüber Dissozialität auf Ebene der Schulklasse zukommt. Gleichzeitig wurden in diesem Längsschnittdesign mit vier Messzeitpunkten Entwicklungsprozesse im Verlauf der Oberstufe (siebte bis neunte Klasse) berücksichtigt. Die Ergebnisse haben gezeigt: je positiver die Einstellungen gegenüber dissozialen Verhaltensweisen sind, umso häufiger kommt solches Verhalten zu einem späteren Zeitpunkt vor und umgekehrt. Unter Einbezug der klassenspezifischen Einstellungen war ersichtlich, dass ein stärkeres Ausmass an positiven Einstellungen gegenüber Dissozialität auf Ebene der Schulklasse einen Prädiktor für die individuellen Einstellungen darstellt. Zudem zeigte sich ein indirekter Einfluss der klassenspezifischen Einstellungen über die individuellen Einstellungen auf das konkrete Verhalten. Diese Erkenntnisse erweitern die theoretischen Grundlagen zum Zusammenspiel von Einstellungen und Verhalten bezüglich Dissozialität.

  • Dr Daniela Gäng-Pacifico: Identification précoce des troubles émotionnels et comportementaux chez les enfants en âge scolaire (6 à 12 ans). Prototype d’un outil de dépistage destiné aux enseignants
    Auteure: Dr Daniela Gäng-Pacifico
    Directeur: Prof. Dr Gérard Bless

    L’adage dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Il en est de même des troubles émotionnels et comportementaux. La recherche montre que la prévention en amont est plus efficace que toutes interventions en aval lorsque la situation est grave. L’édification d’un outil de dépistage a pour objectif de maximaliser les compétences des enseignants à identifier précocement les manifestations émotionnelles et comportementales en classe afin de favoriser la mise en place d’interventions ciblées aux trois niveaux de prévention chez des enfants âgés de 6 à 12 ans. Les résultats empiriques obtenus dans le cadre de cette thèse ont contribué à l’édification d’un prototype d’outil de dépistage. Il est constitué de 29 items répartis dans deux dimensions : l’indicateur d’adaptation scolaire formé de comportements liés au fonctionnement scolaire et l’indicateur d’adaptation socio-émotionnelle et socio-comportementale composé des manifestations liées aux aspects relationnels, émotionnels et comportementaux. Les résultats de la consistance interne (alpha de Cronbach) des indicateurs sont supérieurs à „8“. Les seuils à risque et de signalement ont été établis à partir d’un échantillon normal de 237 sujets. Les résultats de la validité concordante entre l’outil de dépistage et le Teacher Report Form (TRF) sont satisfaisants. Plusieurs réplications à partir de nouveaux échantillons sont nécessaires pour confirmer ces résultats. Pour ce faire, la validation et la standardisation de l’outil de dépistage se poursuivent à la suite de ce travail de thèse.

  • Dr. Andreas Wieland: Ungewohnte Patienten und Patientinnen - Menschen mit einer geistigen Behinderung im Spital. Eine deskriptive Sekundäranalyse von Routinedaten der Medizinichen Statistik der Krankenhäuser in der Schweiz zwischen 1998 und 2008
    Autor: Dr. Andreas Wieland
    Betreuer: Prof. Dr. Gérard Bless

    Obwohl sich die Lebensqualität von Menschen mit einer geistigen Behinderung in den letzten Jahrzehnten verbessert und sich ihre Lebenserwartung erhöht hat, bleibt ihre gesundheitliche Verfassung bis heute oft schlecht und kann Spitalaufenthalte notwendig machen. Das Ziel der Dissertation war es, den Spitalaufenthalt von Menschen mit einer geistigen Behinderung in der Schweiz zu untersuchen. Hierzu wurden Routinedaten des Bundesamtes für Statistik über einen Zeitraum von elf Jahren analysiert. Die Ergebnisse zu den 17 Fragestellungen zeigten, nebst Gemeinsamkeiten, zahlreiche Unterschiede zwischen Fällen mit und ohne geistige Behinderung hinsichtlich soziodemografischen Merkmalen, Merkmalen zum Spitaleintritt, -aufenthalt und -austritt sowie bezüglich der häufigsten Hauptdiagnosen und Behandlungen. Beispielsweise war der Anteil der Fälle mit geistiger Behinderung an allen Fällen mit 0.2% geringer als erwartet. Während bei den Fällen mit geistiger Behinderung Epilepsien und Pneumonien zu den wichtigsten Hauptdiagnosen gehören, sind es bei den übrigen Fällen Geburten und Neugeborene. Insgesamt ergänzen die vorliegenden Ergebnisse das Wissen zu relevant scheinenden Aspekten der Gesundheitsversorgung von Menschen mit einer geistigen Behinderung in der Schweiz und zum Diversitymanagent im Spital.