Le stress: un poison pour les poissons!


[ Retour à la liste des news ]

Les poissons zèbres sont les champions incontestés de la régénération! Ils parviennent, en moins d’un mois, à guérir d’un infarctus en remplaçant le tissu lésé par de nouvelles cellules musculaires cardiaques. Une étude de la professeure Anna Jaźwińska et sa doctorante Pauline Sallin vient de démontrer que le stress altère sévèrement cette prodigieuse faculté de guérison.

Le stress est un poison pour les poissons! En étudiant des poissons zèbres, les biologistes Anna Jaźwińska et Pauline Sallin ont démontré que ceux-ci récupèrent  moins bien d’un infarctus lorsqu’ils sont stressés durant la phase de guérison. Dans des bonnes conditions, les poissons zèbres sont capables de «réparer» leur cœur en quatre semaines. En revanche, lorsqu’ils sont stressés en étant confinés quotidiennement durant une heure dans un petit volume d’eau avec d’autres congénères, leur régénération cardiaque se voit fortement ralentie. Un stress quotidien, même de relativement courte durée, suffit donc pour freiner la multiplication des cellules musculaires cardiaques (cardiomyocytes) et, par conséquent, pour bloquer le remplacement des tissus endommagés.

Les deux chercheuses sont parvenues aux mêmes résultats en simulant le stress par des moyens pharmacologiques. En revanche, l’administration de tranquillisants puissants (anxiolytiques) a permis d’atténuer l’impact du stress.

Au niveau moléculaire, A. Jaźwińska et P. Sallin ont observé qu’un stress aigu inhibe l’expression de l’igfbp1b, un modulateur du facteur de croissance de l’insuline. Jusqu’à présent, les scientifiques ne se doutaient pas que le stress psychologique puisse avoir un impact si puissant aux niveaux moléculaire et cellulaire. L’identification de ces mécanismes de régénération ouvre donc des perspectives prometteuses pour les malades cardiaques. Dès à présent, une attention particulière devrait être accordée au stress lors de la prise en charge thérapeutique.

Lien vers l’étude: http://rsob.royalsocietypublishing.org/

Contact: Prof. Anna Jaźwińska, Département de biologie, +41 26 300 8890, anna.jazwinska@unifr.ch,
Dr. Pauline Sallin,  Doctorante, Département de Biologie, +41 26 300 89 06, pauline.sallin@unifr.ch

 

Infos & annexes

Publié le 04.04.2016


Sources

Décanat
Faculté des sciences
decanat-sciences@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 84 50
 
abonnement RSS

University of Fribourg  •   Faculty of science  •   Ch. du Musée 8  •   CH-1700 Fribourg  •  
tél +41 26 / 300 8111  •   fax +41 26 / 300 9729  •   sciences [at] unifr.ch  •   Swiss University