Published on 30.01.2017

The Jean Widmer prize 2016 : from road traffic to food waste


Awarded every two years since 2012, the Jean Widmer prize rewards the excellence of a social science paper on communication and public space, written by young researchers. The 2016 prize has been awarded to three authors and two papers. Steve Bernardin for « ‘Taking the problem to the people’. Traffic safety from Public Relations to Political Theory, 1937-1954 », published in Technology and Culture, 2015. Armèle Cloteau and Marie Mourad for « Action publique et fabrique du consensus. La ‘lutte contre le gaspillage alimentaire en France et aux Etats-Unis’ », published in Gouvernement et action publique, 2016. The award ceremony will take place on the 21st March, 17.15 to 19.00, room MIS10 01.13 followed by a conference.

Le jury a voulu par là distinguer deux contributions qui montrent comment se construisent les problèmes sociaux,  en examinant par qui et de quelle manière ils sont publicisés. L’une développe une approche historique fouillée pour montrer qu’avec le développement de l’automobile la question de la sécurité routière n’a pas immédiatement suscité l’inquiétude des acteurs politiques. Responsabiliser les conducteurs visait à les mobiliser afin que soient prises des mesures de contrôle du trafic plutôt que de l’industrie automobile. La seconde se consacre quant à elle à un problème d’actualité, le gaspillage alimentaire, en comparant sa mise en forme par des acteurs privés, associatifs et publics dans deux espaces politiques différents, la France et les USA. Si ce problème semble à tous pouvoir ou devoir être combattu ou minimisé, tous les acteurs sont-ils d’accord sur les moyens d’y remédier et n’agissent-ils pas plutôt sur les conséquences que sur les causes ?

Steve Bernardin est post-doctorant au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés, Université Paris-Est, Ecole des Ponts ParisTech, CNRS

Armèle Cloteau est doctorante en sociologie politique au laboratoire Printemps, Université Versailles St-Quentin (UVSQ) - Paris Saclay

Marie Mourad est doctorante au Centre de Sociologie des Organisations à Sciences Po – Paris.