La religion du jihad et le jihad comme religion

Quelle place pour l'argument religieux dans les motivations des candidats au jihad en Syrie ?

Mardi 29 septembre 2015, 18h15, salle C 120. Université de Fribourg, Pérolles II (1er étage du bâtiment à la section « C »).

Conférence publique, ouverte à toute personne intéressée dans la limite des places disponibles.

Intervenants: David Thomson et Samir Amghar

Modératrices: Mallory Schneuwly-Purdie et Géraldine Casutt

Le phénomène jihadiste déstabilise les sociétés civiles, politiques et académiques en posant des questions qui peinent à trouver des réponses satisfaisantes. L’Occident est concerné parce qu’il est d’une part désigné comme une cible privilégiée par les théoriciens du jihad, mais d’autre part aussi parce qu’il est touché par les départs (et les retours) de ses propres citoyens vers la Syrie.  Si l’on s’interroge beaucoup sur les profils de ces nouveaux jihadistes, une question récurrente et particulièrement épineuse reste celle du rapport au religieux.  De quel islam parle-t-on quand il est question de jihad ? Le jihad de Syrie et d’Irak a-t-il vraiment quelque chose à voir avec l’islam ? Doit-on parler de secte pour décrire la mouvance jihadiste, et si oui, comment ? La « porte d’entrée » vers le jihad est-elle religieuse?  Comment vit-on sa religion quand on est jihadiste ?

Afin de mieux appréhender « la religion du jihad », Samir Amghar nous parlera des fondements religieux et des différences de compréhension dans l’islam radical par rapport au jihad. A travers les témoignages qu’il a récoltés auprès de personnes se réclamant du jihad et qui ont été socialisées en France, David Thomson présentera ensuite une dimension plus pratique du phénomène en se concentrant sur les motifs, religieux ou non, qu’il a identifiés pour un départ vers la Syrie, avant de nous donner quelques exemples concrets d’un jihad qui se vit au quotidien. 

 

David Thomson est journaliste au service Afrique de RFI. Il a notamment couvert les révolutions arabes, plus particulièrement en Tunisie, où il a tourné un documentaire intitulé « Tunisie : la tentation du jihad ».  Il s’est par la suite intéressé aux parcours de candidats français au jihad, avec lesquels il a fait de nombreux entretiens avant leurs départs en Syrie. Son livre, « Les Français jihadistes » (Editions Les Arènes, 2014) , dans lequel il retrace leurs parcours en laissant le lecteur seul juge, est devenu un ouvrage de référence pour qui s’intéresse de près au phénomène jihadiste. Etant resté en contact avec ses principaux interlocteurs, il relate régulièrement des informations sur la vie quotidienne et les actualités du jihad en Syrie et en Irak sur son compte Twitter, qui est suivi par plusieurs milliers de personnes. 

 

Samir Amghar est docteur en sociologie et actuellement chercheur à l’Université Libre de Bruxelles. Spécialiste du salafisme et de l’islamisme en Europe, il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence sur la question, dont « Le salafisme d’aujourd’hui : mouvements sectaires en Occident » (Michalon Editions, 2011), « L’islam militant en Europe » (Infolio, 2013) et a notamment dirigé un ouvrage collectif intitulé « Islamismes d’Occident : état des lieux et perspectives » (Lignes de repères, 2006). Membre de l’Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde musulman (IISMM – EHESS), il a également été consultant pour le Ministère de la Défense suisse.  Après avoir passé une année au Canada dans le cadre de son post-doctorat sur l’émergence et le développement du salafisme en Amérique du Nord, il s’intéresse toujours de près aux questions de radicalisation et est régulièrement sollicité par les médias pour son expertise. 

Science des religions - Bd de Pérolles 90 - 1700 Fribourg - Tel +41 26 / 300 7450 - Fax +41 26 / 300 9764
Nous contacter - suivez-nous sur Facebook - Swiss University