Philologie Romane

 

Programme des cours

manuscrit1
Source : Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 147, 4r (www.e-codices.ch)

 

BA - Domaine principal

Diplôme universitaire de lettres (BA), domaine principal

Matière : Philologie romane

 

Télécharger le plan d’études détaillé du BA en Philologie romane (tableau au format PDF).

 

DISPOSITIONS GENERALES

Les études de Philologie romane conduisant au Bachelor européen en lettres ont une durée de trois ans et proposent une formation conjointe en langues et littératures romanes du Moyen Age. D’autres matières du Département de langues et littératures romanes (Espagnol, Italien, Rhéto-roman) lui sont étroitement associées tout en formant avec elle un domaine commun.

Des synergies existent avec l’Institut d’Etudes médiévales (IEM) : Histoire du Moyen Age, Archéologie paléochrétienne et byzantine, Histoire de l’art, Latin médiéval, Philologie germanique, Philosophie médiévale.

Les études de Philologie romane sont soumises à l’obligation du latin.

Ce plan d’études de Philologie romane règle l’organisation des études au sein du Département de langues et littératures romanes. Se reporter à la présentation générale du domaine LLR.

Pour les dispositions réglementaires générales, il convient également de se reporter aux réglements de la Faculté des Lettres.

Les études comprennent deux aspects parallèles, voire complémentaires :

Approche linguistique : étude du latin vulgaire, du français médiéval des XIe-XVe siècles, de l’ancien provençal ou occitam, du francoprovençal.

Approche littéraire des textes médiévaux romans : ce sont essentiellement des textes littéraires français et occitans du Moyen Age et accessoirement francoprovençaux.

Une certaine souplesse est envisagée : les études peuvent être entreprises chaque semestre d’hiver indépendamment des années (d’où la formulation première et deuxième années, deuxième et troisième années).

Dans les “compétences transversales et complémentaires” (CTC), sur 12 crédits, 6 sont accordés aux bénéficiaires d’une maturité avec latin ou d’un rattrapage du latin et les 6 autres sont à choisir dans la liste des CTC établie par le département (se reporter au pt 6 de la présentation générale).

 

DOMAINE PRINCIPAL (120 crédits)

Il est organisé en 6 modules de la matière, 1 module externe et 2 CTC.

Aucun petit mémoire n’est prévu.

 

Modules de base

Deux modules à 9 crédits chacun = 18 crédits

Il est possible de prendre les deux modules ou un seul.

a) général : Introduction aux langues / littératures romanes du Moyen Age

- Apprentissage de l’utilisation des outils de travail et de recherche : atlas linguistiques, dictionnaires étymologiques (REW, FEW, etc.), ouvrages spécifiques. Constitution de bibliographies particulières. Introduction à la linguistique diachronique.

- Cette introduction à l’histoire littéraire du Moyen Age présente les principaux textes et les grandes articulations des littératures occitanes et françaises des origines au XVe siècle.

Cours semestriel évalué séparément avec proséminaire. Valeur : 9 crédits.

Valeur du module : 3 + 6 = 9 crédits.

b) spécifique :

- Il consiste en un cours Eléments d’ancien français, se basant sur l’étude choisie de quelques textes littéraires des XIIe et XIIIe siècles et abordant les aspects suivants : étude des éléments constitutifs de l’ancien français, morphologie, syntaxe, sémantique. Des exercices oraux durant le semestre et une évalutation finale écrite (durée 3 h., 3 crédits) en ponctuent l’évalutation. Valeur : 6 crédits

- Histoire de la langue française des origines à la fin du Moyen Age. En alternance avec Cours sur la versification et la dialectologie médiévale. Cours offerts tous les deux ans. Valeur : 3 crédits.

Valeur du module : 6 + 3 = 9 crédits.

 

Modules d’orientation I

Deux modules à 18 crédits chacun + 1 module à 18 crédits des autres matières du domaine LLR (Ici l’étudiant peut également choisir 2 modules de base des autres matières du domaine LLR) = 54 crédits

a) langue et littérature romanes du Moyen Age :

- les proséminaires sur l’ancien français sont oraux et consistent en présentation, mise en contexte, lecture, traduction et analyse étymologique sommaire d’une quinzaine de vers d’une oeuvre littéraire du Moyen Age.

Valeur : 6 crédits par proséminaire.

- les cours magistraux portent sur des sujets différents chaque semestre. Ils concernent essentiellement, soit une oeuvre majeure de la littérature médiévale française, un auteur ou un genre littéraire et, tous les deux ans, le latin vulgaire. Ces cours sont évalués au terme de chaque semestre par une épreuve orale individuelle de 20 minutes. Valeur : 3 crédits par cours.

Valeur du module : 2 x 6 + 2 x 3 crédits = 18 crédits.

b) langue et littérature occitanes du Moyen Age :

- La littérature occitane (ou provençale) du Moyen Age est essentiellement représentée par la poésie des troubadours des XIe-XIIIe siècles. Ils ont influencé de manière déterminante les trouvères de la France d’oïl, Dante et ses contemporains, les Minnesänger allemands, Chaucer et pratiquement toutes les littératures européennes. Cependant les textes narratifs (Flamenca, Novas), hagiographiques, épiques et didactiques ne doivent pas êtres négligés. Les liens privilégiés entre le monde occitan et les autres littératures romanes permettent de développer des projets interdisciplinaires. Une introduction à la langue occitane médiévale est prévue (rudiments de phonétique historique et de morphosyntaxe). Valeur (séminaire oral et écrit) : 9 crédits.

Valeur du module : 2 x 9 crédits = 18 crédits.

c) module LLR à choix :

- pour la Philologie hispanique, se reporter au Plan d’études d’Espagnol, sous M5 Filología clásica y moderna. Valeur du module = 18 crédits.

- pour la Philologie italienne, se reporter au Plan d’études d’Italien, sous Orientation Philologie italienne (Introduction à la philologie italienne / Grammaire historique / Langue et littérature des origines / Histoire de la langue / Proséminaire de philologie italienne). Valeur du module : 18 crédits.

- pour le Rhéto-roman, se reporter au Plan d’études, sous Linguistique théorique (Introduction à la linguistique I et II). Valeur du module = 18 crédits.

 

Modules d’orientation II

Deux modules à 18 crédits chacun = 36 crédits

a) module de critique littéraire :

Ce séminaire est évalué à la fois par un travail oral (présentation orale, en cours de semestre, d’une durée de 90 minutes, d’une oeuvre littéraire médiévale française, suivie de questions) et par un travail écrit, au terme du semestre, d’une vingtaine de pages. Valeur : 9 crédits.

Valeur du module = 2 x 9 crédits = 18 crédits.

b) module de francoprovençal :

Lecture et analyse de textes littéraires médiévaux en francoprovençal (Roman d’Alexandre, pièces théâtrales, oeuvres de Marguerite d’Oingt, e.a.) et de textes administratifs fribourgeois et valaisans des XIVe-XVe siècles. Exercices pratiques aux Archives de l’Etat et possibilité de collaborer à la publication des Comptes des Trésoriers de Fribourg. Quelques séances seront consacrées aux spécificités du francoprovençal de l’époque médiévale. Valeur (séminaire oral et écrit) : 9 crédits.

Valeur du module : 2 x 9 crédits = 18 crédits

 

Examen de fin de première année

L’examen de fin de première années, comme précisé dans la présentation générale du domaine LLR, prend également, en Philologie romane, la forme d’un contrôle continu selon la modalité suivante : lorsque deux modules ont été réussis, l'examen est considéré comme acquis.

 

Université de Fribourg   -   Département de Langues et Littératures romanes  -  Av. de Beauregard 11   -   1700 Fribourg 
 Swiss University