Patristique et histoire de l'Eglise ancienne
Faculté de théologie / Université de Fribourg
Deutsch
Qui sommes-nous
Publications
Recherche
Evénements
Institut des langues
du monde biblique
Irak: Des origines
à nos jours
Bibliothek der Kirchenväter
Groupe Suisse
d'Etudes Patristiques
Expositions virtuelles
 
 

"Irak: Des origines à nos jours"
Symposium sur le christianisme en Mésopotamie

bilder/logo_babel_college_100.jpg Fribourg, 3 novembre 2010 (Apic)

Alors que les chrétiens d’Irak font la une des journaux après le carnage dont ils ont été victimes dimanche 31 octobre à Bagdad dans la cathédrale syro-catholique de Notre Dame du Perpétuel Secours, l’Université de Fribourg ne reste pas indifférente au sort de cette minorité chrétienne menacée dans sa survie. Elle montre sa solidarité en développant une collaboration scientifique avec le Babel College à Arbil-Ankawa, au Nord de l’Irak. Le Babel College de l’Eglise chaldéenne catholique est la seule institution de formation théologique de niveau académique dont disposent les chrétiens d’Irak.

L’alma mater friburgensis prépare un symposium sur le christianisme en Mésopotamie, intitulé "Irak: Des origines à nos jours". Ce symposium, qui se tiendra du 13 au 15 mai 2011, s’inscrit dans le cadre de la convention signée en juillet dernier par la Faculté de théologie de Fribourg et le Babel College. Une dizaine de professeurs du Babel College devraient faire le déplacement à Fribourg et donner des conférences qui ne traiteront pas uniquement de thèmes historiques concernant les racines chrétiennes de leur culture ou les antiques cultures fascinantes de la Mésopotamie. Ils parleront également de leur propre expérience des récentes guerres et des agressions qu’ils subissent encore actuellement.

Programme du symposium (.pdf) >>
Compte rendu du symposium (.pdf) >>

L’héritage des religions mésopotamiennes pour le christianisme

En ouverture du symposium le Père Guido Vergauwen, recteur de l’Université de Fribourg, le professeur Mariano Delgado, doyen de la Faculté de Théologie de l’Université de Fribourg, et le professeur Franz Mali, président du groupe de collaboration entre la Faculté de théologie de Fribourg et le Babel College, traiteront de "l’héritage des religions mésopotamiennes pour le christianisme".

Par la suite, Simo Parpola, professeur d’Assyriologie à l’Université d’Helsinki, parlera des fondations assyriennes de l’ancienne chrétienté syriaque. Le Professeur Franz Mali abordera "la naissance du christianisme en Mésopotamie et le développement des Eglises", tandis que Hikmat Bashir Majid Al-Aswad, directeur du Musée de Mossoul, traitera du "symbolisme de la croix dans l’ancienne Mésopotamie". Lusia Markos Shammas parlera du "germe d’une théologie biblique orientale, Aphrahate le Sage. IV siècle".

Le Père dominicain Samir Marroghi parlera quant à lui de "la spiritualité syriaque dans l’Eglise de Mésopotamie". Le recteur du Babel College, Mgr Jacques Isaac, traitera de la question de "la Sainte Vierge dans la liturgie chaldéenne", tandis que l’archevêque chaldéen de Kirkouk, Mgr Louis Sako, analysera "les aspects oecuméniques de l’Eglise d’Irak d’aujourd’hui". Le Père Yousif Thomas Mirkis, supérieur des dominicains à Bagdad, évoquera "la diffusion de la Bible en Irak depuis 1984". Un autre dominicain, le Père Hans Ulrich Steymans, professeur au Département d’Etudes Bibliques de l’Université de Fribourg, parlera "des visages féminins suppliants - de Mami à Marie".

Le christianisme s’implante en Mésopotamie dès les origines

Dès son origine, le christianisme s’est répandu vers l’Orient et a poussé ses racines en Mésopotamie, cela déjà pendant les premières décennies de son existence. A partir de l’époque de Constantin, l’Empire perse - dont le zoroastrisme était religion d’Etat -, soupçonnait les chrétiens d’être des collaborateurs de l’ennemi politique byzantin détesté. Même après la conquête arabe, les chrétiens continuèrent de subir des torts et à être décimés. Le christianisme est toujours resté une religion minoritaire dans la région, cela jusqu’à nos jours.

Convention signée entre le Babel College et l’Université de Fribourg

L’été dernier, une convention a été signée pour permettre une collaboration plus étroite entre la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg et la Faculté de théologie du Babel College for Philosophy and Theology, une institution du patriarcat catholique de Babylone des chaldéens à Bagdad. Ce séminaire invite à découvrir la riche histoire des chrétiens en Mésopotamie - aujourd’hui l’Irak - et leur situation de plus en plus dramatique. Il s’agit d’encourager la collaboration entre les deux Facultés, notamment par l’échange d’étudiants et étudiantes et de scientifiques engagés dans l’enseignement et la recherche. A cette fin, la Faculté de théologie du Babel College encourage ses étudiants et étudiantes déjà en possession d’un diplôme de bachelor (octroyé conjointement par le Babel College et l’Université Pontificale Urbanienne de Rome) à entreprendre un séjour d’études ou de recherche à l’Université de Fribourg. De même, la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg encourage ses étudiants et étudiantes à entreprendre un séjour d’études ou de recherche au Babel College, en Irak. Les candidatures doivent être examinées et approuvées par les coordinateurs ou les coordinatrices des deux Facultés. La convention favorise aussi l’enseignement post-grade. Il s’agit des cours et des séminaires à l’intention des candidats au doctorat et à l’habilitation.

Solidarité de la Faculté de théologie avec les chrétiens d’Irak

Engagée depuis 2007 aux côtés de la minorité chrétienne irakienne, la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg a déjà organisé un colloque sur la situation des femmes et des enfants irakiens en novembre 2006. La Faculté et le recteur de l’Université sont également intervenus auprès du Saint-Siège en août 2007, tandis qu’une lettre en faveur des droits des minorités ethniques et religieuses en Irak était envoyée à la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département des Affaires étrangères. Des conférences sur le sort des chrétiens d’Irak ont été organisées avec Mgr Louis Sako, archevêque chaldéen de Kirkouk. C’est à la suite de ces activités de sensibilisation et à une rencontre avec les autorités de l’Université de Fribourg, que le recteur du Babel College, Mgr Jacques Isaac, évêque titulaire de Nisibe, a invité les professeurs de Fribourg à étudier les possibilités d’échanges avec son institution.

L’Université de Fribourg a envoyé une délégation fin octobre 2009 au Nord de l’Irak. Elle a préparé une convention de collaboration avec le Babel College. Cette institution de formation a dû déménager du quartier de Dora, à Bagdad, où elle a subi des attaques terroristes. Deux de ses professeurs ont été assassinés et quatre autres ont été enlevés et libérés après le versement d’une rançon, tandis que les bâtiments du Babel College étaient réquisitionnés par l’armée américaine. Le Babel College est désormais installé à Ankawa, le quartier chrétien d’Arbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan.

La délégation était composée du professeur Franz Mali (Patristique/Histoire de l’Eglise ancienne), de Lusia Markos Shammas, une religieuse irakienne vivant à l’époque à Fribourg, ancienne assistante et doctorante, et de Patrizia Conforti, assistante-docteure. La délégation fut reçue à Ankawa par le recteur du Babel College, Mgr Jacques Isaac, par le Père Fadi Lion, vice-recteur, et par d’autres membres de la direction de cette institution affiliée à l’Université Pontificale Urbanienne à Rome. La Faculté de théologie de Fribourg et le Babel College ont signé le 5 juillet dernier une convention établissant une collaboration académique (échange d’enseignants, d’étudiants et de publications, projets de recherche communs, colloques...). (apic/be)

 

Université de Fribourg - Universität Freiburg Patristique et histoire de l'Eglise ancienne - Université de Fribourg - Avenue de l'Europe 20 - CH-1700 Fribourg 25.05.2011
Patristique et histoire de l'Eglise ancienne de l'Université de Fribourg / Suisse