News2MAIL

Notre service News2Mail vous permet de recevoir par email toute nouvelle news publiée.
Intéressé? Envoyez un email avec votre demande à news@unifr.ch

Une zone du cerveau primitif déclenche le rire


[ Retour à la liste des news ]

Quels mécanismes cérébraux sont impliqués dans le rire? Un groupe de recherche de l’Unité d’anatomie de l’Université de Fribourg a montré que les zones cérébrales impliquées dans le déclenchement du rire sont situées dans une partie primitive du cerveau. Des résultats qui impliquent la possibilité que d’autres êtres vivants aussi puissent "rire".


Le savant français Duchenne de Boulogne a reproduit les expressions faciales des émotions par la stimulation électrique ciblée des muscles faciaux (Mécanismes de la physionomie humaine. J. Renaud, Paris, 1862).

Les chatouilles déclenchent le rire – une expression joyeuse – chez le nouveau-né dès le sixième mois. A ce stade de développement, le cortex cérébral n'est pas encore totalement mature et seules des régions sous-corticales primitives sont impliquées dans cette forme de rire. Avec le développement progressif du cerveau, on rira aussi dans des situations comiques ou en entendant une blague. Alors, les circuits neuronaux impliqués sont-ils les mêmes dans les deux cas? La Dre Elise Wattendorf, collaboratrice du groupe de recherche du Prof. Marco Celio à l’Unité d’anatomie de l’Université de Fribourg, a étudié cette question en utilisant la résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) sur des volontaires. Cette méthode permet de mettre en évidence les zones du cerveau activées par une sollicitation. Les résultats obtenus jusqu'ici montrent que les circuits impliqués sont largement concordants. Cependant, le rire induit par l'humour active en plus une région préfrontale du cerveau, impliquée dans la reconnaissance de l’«incongruité» qui – selon Kant – est typique des blagues.

L’hypothalamus latéral se charge d’exprimer l’émotion

Une observation remarquable a été que la région responsable du déclenchement du rire – et donc de l'expression de l’émotion joyeuse – se trouve dans l'hypothalamus latéral, une région primitive du cerveau. De là, l’excitation est distribuée à une région du gris central qui coordonne l’activité de la musculature mimique, des cordes vocales et de la respiration.
La même équipe de recherche a révélé des similitudes entre la région de l'hypothalamus latéral de l’homme avec celles d’autres mammifères, hypothèse conforme à la description de primates «riant» par Darwin, Goodall et Fossey. Mais est-ce que même les petits mammifères comme les souris et les rats peuvent «rire» ? Lorsqu’ils sont heureux, les rongeurs produisent un certain type de vocalisations ultrasoniques, ce qui est considéré comme l’expression d’une émotion positive.

Donc, la formule d'Aristote selon laquelle le rire est le propre de l’être humain est peu à peu remise en question.

Les résultats de cette recherche viennent de paraître dans le journal scientifique Cerebral Cortex.

Lien vers l’article: http://doc.rero.ch/search.py?p=990__a:20120418120822-YG

Contact: Prof. Marco Celio, Département de médecine, anatomie et programme en neurosciences, marco.celio@unifr.ch

 


Infos & annexes

Publié le 10.05.2012


Source

Unicom
communication@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 70 34
 
abonnement RSS

^ top

 

Université de Fribourg   -  Unicom   -   Av. Europe 20   -   1700 Fribourg  -  tél +41 26 / 300 7034    -   fax +41 26 / 300 9703    -  
contact:communication@unifr.ch   -  modifé Septembre 2006 par marcom   -   Swiss University