Cyberactivisme et mouvements de protestation au Maghreb

Quel rôle ont joué les réseaux sociaux sur Internet lors des manifestations du "printemps arabe"? Une conférence publique de l’Université de Fribourg se penche sur cette question en s’appuyant sur les résultat d’une étude ethnographique menée au Maroc, en Algérie et en Tunisie.


(Photo: Thinkstock)

L’influence des réseaux virtuels, tels que Facebook ou Twitter, a suscité le débat dans les médias et dans les analyses politiques. Cependant, sans approfondir les différentes conditions des pays du monde arabe, établir un lien direct entre l’utilisation des nouvelles technologies et l’émancipation politique semble un peu trop simple.

Les conférenciers invités sont Smaïn Laacher, sociologue à l’Institut Marcel Mauss de l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS-CNRS) à Paris, et Cédric Terzi, sociologue à l’Université de Lille 3 et à l’Institut Marcel Mauss, EHESS-CNRS à Paris.

Les questions suivantes seront abordées: la dynamique technologique peut-elle bouleverser aussi facilement les données historiques, sociales et politiques? Quels sont les différents présupposés en matière d’infrastructure électronique? Les réseaux sociaux ont-ils été utilisés partout de la même manière ou existe-t-il des différences locales ou nationales?

La conférence est organisée par le Domaine sciences des sociétés, des cultures et des religions de l’Université de Fribourg et le Cercle d’amis Jean Widmer.

Flyer

Heure et lieu: 29 mars, 17.30, Bâtiment de Pérolles 2, Salle E230, Bd de Pérolles 90, Fribourg

Contact: Francesca Poglia Mileti, 026 300 83 80, francesca.poglia@unifr.ch