Quel est le but de la politique migratoire suisse?

Le Directeur du Forum suisse pour l'étude des migrations et de la population, Gianni D’Amato, et Markus Zimmermann-Acklin, maître d'enseignement et de recherche au Département de théologie morale et d’éthique de l’Université de Fribourg, discuteront de l’actuel débat sur l’intégration, lors d’une table ronde.



Giani D’Amato est également professeur à la Chaire d'études des migrations et de la citoyenneté de l’Université de Neuchâtel. Il plaide pour qu’on s’éloigne du discours passionnel sur les concepts chargés idéologiquement tels que l’intégration, l’assimilation et le multiculturalisme et de se focaliser sur la pratique concrète de l’intégration. Il est temps aujourd’hui de développer les résultats de la nouvelle politique d’intégration initiée il y a presque dix ans en la comparant à un niveau international.

Pour Markus Zimmermann-Acklin, les débats sur l’intégration ne s’arrêtent que trop brièvement sur la dignité humaine, les droits publics fondamentaux ou la relativité des frontières étatiques à côté de l’argument du bénéfice démographique. L’apprentissage social catholique lui sert de point d’ancrage pour interpréter la migration comme un droit fondamental.

Heure et lieu: 24 novembre, 19.15, salle 3113, bâtiment Miséricorde, Av. de l’Europe 20, Fribourg

Programme du cycle de conférences «Politik aus christlicher Verantwortung» (PDF)
Les conférences se tiendront uniquement en allemand.

Contact: Prof. Mariano Delgado, doyen de la Faculté de théologie, 026 300 74 03, mariano.delgado@unifr.ch