News2MAIL

Notre service News2Mail vous permet de recevoir par email toute nouvelle news publiée.
Désinscription possible en tout temps

Votre email

Votre nom

Dies Academicus 2011


[ Retour à la liste des news ]

Il est interdisciplinaire, polyglotte et place l’homme au centre: l’acteur Massimo Rocchi partage trois préoccupations importantes de l’Université de Fribourg. Il recevra le titre de docteur honoris causa lors du 122e Dies academicus. Ce titre sera également accordé à Andrea Riccardi, professeur d’histoire du christianisme et des religions; au Professeur de droit Karl-Heinz Ladeur; à Gebhard Kirchgässner, professeur d’économie politique et au physicien Martin Gutzwiller.

Les allocutions seront tenues par la Conseillère d’Etat et Directrice de l’instruction publique, Isabelle Chassot, la Chancelière fédérale Corina Casanova, le Préfet de la Singine Nicolas Bürgisser, ainsi que par le Président du comité du corps des collaborateurs et collaboratrices scientifiques de l'Université de Fribourg, Odilo Huber. Dans la Conférence académique en deux parties sous le titre «En route vers le jubilée 2014», le Prof. Bernhard Hodel de la Faculté de théologie parlera des «Manoeuvres fribourgeoises et romaines : la fondation de la Faculté de théologie» et le Prof. Georges Darms de la Faculté des lettres abordera le thème: «und sie bewegte sich doch».

Distinctions académiques

Prix scientifiques

 

Distinctions académiques

Les facultés de l’Université de Fribourg remettent cinq doctorats honoris causa aux personnalités suivantes:

Andrea Riccardi
La Faculté de théologie décerne le titre de docteur honoris causa à Andrea Riccardi, professeur ordinaire d’histoire contemporaine du christianisme et des religions à l’Université de Rome III et fondateur de la Communauté de Sant’Egidio. En 1968 déjà, alors qu’il était encore lycéen, Andrea Riccardi a fondé la communauté Sant’Egidio qui s’est consacrée jusqu’à aujourd’hui au secours des pauvres et au travail pour la paix. Pour son long engagement en faveur de la paix et du dialogue interreligieux, Andrea Riccardi a reçu en 2001 le Prix Notre-Dame, en 2004 le Prix Niwano et le Prix Balzan, ainsi que, en 2009, le Karlspreis. En lui décernant le titre de docteur honoris causa, la Faculté a souhaité rendre hommage à son implication en tant que chrétien engagé. Parallèlement à son activité académique, il organise chaque année des rencontres interreligieuses pour la paix dans l’esprit de la rencontre d’Assise (1986), œuvre pour le dialogue et la mise en place d’une action humanitaire et fraternelle dans les conflits armés et lutte pour le droit des pauvres et des exclus. Andrea Riccardi a pris part en 2008, en tant que l’un des 37 Auditeurs, au synode des Evêques sur la Parole de Dieu. En janvier 2011, il a été nommé membre du Conseil Pontifical pour les Services de santé par Benedikt XVI.

Karl-Heinz Ladeur
La Faculté de droit décerne le titre de docteur honoris causa au Prof. Karl-Heinz Ladeur pour l’excellence de son activité dans le domaine de la théorie du droit, du droit administratif et du droit des médias et de l’environnement. Karl-Heinz Ladeur a été professeur à l’Université de Brême de 1983 à 1994. En 1994, il a été nommé à l’Université de Hambourg et a également accepté une chaire de théorie du droit à L'Institut universitaire européen de Florence. Karl-Heinz Ladeur a réussi à établir des rapports interdisciplinaires avec la sociologie et à éclairer le rôle du droit dans la société. Au cours de sa carrière, il s’est toujours attaché à trouver des solutions aux problématiques sociales. Actuellement, il est professeur à la Bremen International Graduate School of Social Sciences.

Gebhard Kirchgässner
Le Prof. Gebhard Kirchgässner reçoit le titre de docteur honoris causa de la Faculté des sciences économiques et sociales. L’économiste est professeur d’économie politique et d’économétrie, ainsi que directeur du Schweizerischen Instituts für Aussenwirtschaft und Angewandte Wirtschaftsforschung de l’Université de Saint-Gall. Ses principaux domaines de recherche portent sur la nouvelle économie politique et l’économie appliquée; il s’occupe également de politique économique, d’économie de l’énergie et de l’environnement, ainsi que des fondements méthodologiques des sciences économiques et sociales. Le Prof. Kirchgässner fait partie des économistes les mieux profilés et les plus connus en Suisse, ainsi que le reflète sa vaste bibliographie. Au nombre de ses œuvres majeures, on peut citer Homo Oeconomicus (1991, 2e édition 2000) et Demokratische Wirtschaftspolitik: Theorie und Anwendung (1994, avec Bruno Frey). Gebhard Kirchgässner est Research Fellow du Center for Research in Economics, Management and the Arts (CREMA) et exerce les fonctions de président de la Société suisse d’économie et de statistique (SSES).

Massimo Rocchi
La Faculté des lettres décerne le titre de docteur honoris causa au chansonnier Massimo Rocchi. Originaire d’Italie, il a appris son métier dans le cours d’Etienne Decroux ainsi qu’à l’Ecole Internationale Marcel Marceau, à Paris. En 1986, Massimo Rocchi s’est produit pour la première fois en Suisse avec sa première création théâtrale, «Spiagge Italiane». Ses pièces reflètent toujours sa vie: en 1994, dans «äuä», Massimo Rocchi était encore un Italien fraîchement arrivé en Suisse. L’année suivante, la scène a accompagné l’homme, autoproclamé «Svitaliano», dans son cheminement vers la double citoyenneté italo-suisse. Son sens aigu de l’humour, sa finesse dans l’appréhension de la mentalité d’un pays et sa propre histoire font de Massimo Rocchi un digne représentant des valeurs d’interdisciplinarité, de plurilinguisme et de pensées humanistes, essentielles à la Faculté de lettres de l’Université de Fribourg.

Martin Gutzwiller
La Faculté des sciences décerne le titre de docteur honoris causa à Martin Gutzwiller. Le physicien théorique s’est fait un nom prestigieux dans la recherche, particulièrement dans les domaines des systèmes d’électrons corrélés et du chaos quantique. La relation de Martin Gutzwiller avec Fribourg remonte à loin: dans les années 40, il a accompli ses deux dernières années de lycée au Collège Saint-Michel, puis a été inscrit durant un an à la Faculté des sciences fribourgeoise. Au cours de sa carrière, Martin Gutzwiller a poursuivi des recherches de nombreuses années pour IBM Yorktown Heights et, enseignait parallèlement en tant que professeur de métallurgie à l’Université de Columbia. En 1993, il devient professeur de physique à l’Université de Yale. Sa recherche a été récompensée par de nombreux prix, parmi eux le Prix Dannie-Heinemann pour la physique mathématique de l’American Insitute of physics (1993) et la Médaille Max Planck pour son travail en théorie des corps solides (1995). Martin Gutzwiller est également docteur honoris causa des Universités de Lausanne (1995) et Fribourg en Brisgau (2000).

 

Prix scientifiques

Prix du Liechtenstein
Le Prix du Prince François Joseph II du Liechtenstein 2011 est décerné à deux lauréats: le Dr Uwe Wolf est récompensé pour son travail «Nimm dein Verhängnis an!», une lettre littéraire qui répond à l’histoire: Der Schriftsteller Edzard Schaper (1908-1984) – eine wissenschaftliche Biographie und kritische Werkmonographie. La Dre Ariane Westphal reçoit le prix pour son travail «Ethikbasierte Unternehmensführung und ihre Wirkung auf das Organisationale Commitment der Mitarbeiter». Ce prix, doté de Fr.10'000.- a été créé en 1983 par le Prince Franz-Josef II. Il est décerné tous les deux ans par l’Université de Fribourg et distingue l’excellence de travaux scientifiques qui se préoccupent d’une conception chrétienne du monde et de l’homme.

Prix Chorafas
L’informaticien Amos Brocco reçoit le Prix de la Fondation Chorafas pour son remarquable travail de doctorat intitulé «Exploiting Self-Organization fort the Autonomic Management of Distributed Systems». L’informaticien a conceptualisé des algorithmes, employés dans les systèmes répartis – c’est-à-dire des systèmes interconnectés de processeurs et d’ordinateurs. La thèse se focalise en particulier sur l’implémentation de ces algorithmes grâce à des techniques auto-organisées, adaptatives et qualifiées de bio-inspirées. Dans son travail de recherche, le lauréat arrive à la conclusion qu’une auto-organisation accrue peut améliorer la performance, la fiabilité et la solidité des systèmes répartis de manière déterminante. Le lauréat est aujourd’hui postdoctorant à l’Institut technologique de Karlsruhe. La Fondation Dimitri N. Chorafas attribue chaque année 30 prix, dotés de 4'000 USD, à de jeunes chercheurs du monde entier qui ont excellé par la qualité de leur travail dans le domaine des sciences naturelles.

Prix Vigener
Les Prix Vigener, remis depuis 1908, grâce au legs du Prof. Joseph Vigener et dotés de Fr. 2000.-, récompensent chaque année des travaux de diplôme, de master ou de doctorat se distinguant par leur excellence. A l’occasion du Dies academicus 2011, 3 facultés remettent un Prix Vigener :

  • Le Prix Vigener de la Faculté de droit récompense deux lauréats: Esmailzadeh Jourabchi Tannaz pour son travail de doctorat intitulé «Mariage permanent et Mariage temporaire – Etude comparative du mariage en droit iranien et en droit suisse» et Stephan A. Metzger pour son travail de doctorat intitulé «Rechtliche Aspekte und Perspektiven der Telemedizin – Unter besonderer Betrachtung des Vertragsrechts».
  • Le Prix Vigener de la Faculté des sciences économiques et sociales revient ex-aequo à Malgorzata Wasmer pour son travail de doctorat intitulé «Ageing, productivity and earnings: econometric and behavioural evidence» et à Simon Schnyder pour son travail de doctorat intitulé «Essays on Political Agency: Term Limits, Yardstick Competition and Political Budget Cycles».
  • Le Prix Vigener de la Faculté des sciences récompense également deux lauréat ex-aequo: Gaël Monney pour son travail de master en physique, intitulé «Aperçu des méthodes théoriques et expérimentales d’analyse des propriétés des solides par photoémission» et Michael Nussbaum pour son travail de master en chimie intitulé «Novel Homobimetallic Multistate Switches Based on N-Heterocyclic Carbene Ruthenium Complexes».

Prix Jean-Louis Leuba
La Faculté de théologie remet le Prix Jean-Louis Leuba à Regula Zwahlen pour son travail de doctorat, intitulé «Das revolutionäre Ebenbild Gottes. Anthropologien der Menschenwürde bei Nikolaj A. Berdjaev und Sergej N. Bulgakov». Ce Prix qui porte le nom du Pasteur Jean-Louis Leuba, décédé en 2005, récompense des travaux dans le domaine de la théologie de l’oeucuménisme.


Informations:
Un dossier de presse complet sera disponible lors de la cérémonie, avec les laudatio et les biographies des lauréats.

Interviews: Les intervenants et les participants au Dies academicus se tiennent à la disposition des médias directement après la manifestation.

Photos: Les photographies de la manifestation, des docteurs honoris causa et des lauréats pourront être téléchargées le 15 novembre dès 17h00 sous http://www.unifr.ch/spc/alb/thumbnails.php?album=51.
Veuillez, s’il-vous-plaît, ne pas omettre le copyright de Charly Rappo.

 


Infos & annexes


Sources

Service
Communication et Médias
communication@unifr.ch
Tel. +41 26 / 300 70 34
 
abonnement RSS

^ top

 

Université de Fribourg   -   Service Communication & Médias   -   Av. Europe 20   -   1700 Fribourg  -  tél +41 26 / 300 7034    -   fax +41 26 / 300 9703    -  
contact:communication@unifr.ch   -  modifé Septembre 2006 par marcom   -   Swiss University