Vladimir Sorokine, invité de la Journée de l'Europe de l'Est

L’auteur de nombreux romans, pièces de théâtre et scénarios est considéré comme «l’enfant terrible» de la littérature russe contemporaine. Ses œuvres ont été bannies par les soviets et sont encore une épine dans l’œil de nombre de ses compatriotes. Il présente son dernier livre à l’Université de Fribourg.

Avec la visite de Vladimir Sorokine dans le cadre de la Journée de l’Europe de l'Est 2011, c’est l'une des figures majeures de la littérature russe des trente dernières années que reçoit l’Université de Fribourg. Son œuvre a été publiée en Occident à partir ded années huitante et offre ses vues sur l'idéologie au cours des dernières années de l'Union soviétique, ainsi qu’une vision fantastique, (anti-)utopique de la Russie après l'effondrement du communisme. Ses diagnostics inquiétants de la politique actuelle lui ont valu de fortes critiques de la part d’organisations proches du gouvernement.

Parmi ses ouvrages les plus connus figurent Roman (1984), Le lard bleu (1999), Ljod (2003), Journée d’un opritchnik (2006) et Le Kremlin en sucre (2008). Vladimir Sorokin présentera à Fribourg son nouveau roman, La Tourmente (2010).

Heure et lieu: 17 novembre, 19.15, Auditoire A, Miséricorde, av. de l’Europe 20, Fribourg

Article du New York Times sur Vladimir Sorokine

Contact: Christian Zehnder, Domaine slavistique, 026 300 79 11, christian.zehnder@unifr.ch