Nouveau projet de recherche: le bien-être et le développement des enfants en Suisse

L’Université de Fribourg prendra part au réseau de chercheurs soutenu par le programme Sinergia du Fonds national suisse (FNS) pour examiner l’influence du stress et de l’activité physique sur le bien-être physique et psychique des enfants en bas-âge. Encouragé par un montant de 1'800'000 de francs, le projet sera mené en commun avec les Universités de Lausanne et de Zurich.




Image: Thinkstock

Intitulé «Relationship of stress and physical activity with psychological and physiological health in young children», ce projet Sinergia prévoit d’interroger environ 1000 enfants, âgés de trois à cinq ans, en provenance de crèches situées dans les régions de Berne, Fribourg, Lausanne et Zurich, ainsi que leurs parents et les professionnels de la petite enfance qui s’en occupent, à deux reprises, la première au printemps 2014 et la seconde au printemps 2015. La Dre Jardena Puder de l’Université de Lausanne sera la directrice générale du projet.

L’équipe de recherche de la Prof. Simone Munsch de la Chaire de psychologie clinique de l’Université de Fribourg se chargera d’une partie du projet. Elle rassemblera et analysera des données concernant l’influence du stress et du mouvement sur le développement psychique et le bien-être physique, grâce à une combinaison de questionnaires pour les parents et les professionnels de la petite enfance, de tests de stress sous forme de jeu et d’observations du comportement des enfants dans le cadre habituel de la crèche. Le but de l’étude à long terme sera de comprendre comment améliorer au quotidien le développement psychique, physique et cognitif des enfants.

Contact: Prof. Simone Munsch, Chaire de psychologie clinique et psychothérapie, 026 300 7657, simone.munsch@unifr.ch