DÉPARTEMENT DE MÉDECINE
DEPARTEMENT FÜR MEDIZIN
DEPARTMENT OF MEDICINE
back
ACTUALITÉS - NEWS
Fribourg, capitale de la résistance aux antibiotiques

Un centre suisse d’expertise pour lutter contre les nouvelles résistances aux antibiotiques s’établit à l’Université de Fribourg sous l’égide de l’Office fédéral de la santé publique.

L’Université de Fribourg accueille, depuis début 2017, le Centre national de référence pour la détection précoce et la surveillance de nouvelles résistances aux antibiotiques. En allemand: National Referenzlaboratorium zur Früherkennung neuer Antibiotikaresistenzen und Resistenzmechanismen (NARA). C’est le premier centre suisse de référence en médecine qui voit le jour dans le Canton de Fribourg. Il répond à un enjeu de santé publique et découle d’une stratégie nationale développée à cet effet.

La direction du NARA a été confiée à Patrice Nordmann, professeur de microbiologie médicale et moléculaire au Département de médecine de l’Université de Fribourg, qui étudie les bactéries résistantes de longue date et s’est vu décerner dans ces domaines d’activité les prix, entre autres, de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses en 2013, de la Société américaine de microbiologie en 2015, ainsi que le prix Louis Pasteur de l’Académie des sciences de Paris en 2012.

Un enjeu de santé publique

Les bactéries résistantes aux antibiotiques sont en forte croissance dans le monde entier, en particulier dans les pays en voie de développement, mais aussi dans des pays comme la Grèce, l’Italie et les Etats-Unis, où des bactéries multirésistantes ont été découvertes. La situation épidémiologique reste globalement meilleure en Suisse, mais celle-ci n’échappe pas à la tendance mondiale vers la multirésistance, en particulier à cause de l’importation de souches d’origine internationale.

Fort de ce constat, le Conseil fédéral a adopté, le 18 novembre 2015, la stratégie nationale Antiobiorésistance (Stratégie StAR), dont la mise en œuvre a commencé début 2016. Dans ce cadre, le NARA a été attribué à l’Unité de microbiologie médicale et moléculaire du Département de médecine de l’Université de Fribourg, au mois de décembre 2016. Cette unité est également le siège de la seule unité de recherche à titre étranger de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, Paris (INSERM), localisée sur le territoire helvétique, permettant une synergie optimale avec plusieurs groupes de recherche en microbiologie et maladies infectieuses, travaillant dans les hôpitaux universitaires parisiens. Cette activité de recherches se traduit aussi par de très nombreuses publications internationales de l’Unité de microbiologie de Fribourg.

La rapidité des tests de détection

La mission principale du NARA consiste à détecter de manière précoce l’émergence de toute nouvelle forme de résistance aux antibiotiques en Suisse pouvant avoir un impact sur la santé publique. Le cas échéant, le NARA pourra proposer une antibiothérapie optimale, dispenser des conseils thérapeutiques aux médecins en charge des patients infectés sur le territoire helvétique et contribuer à gérer des épidémies à bactéries multirésistantes en Suisse.

Le NARA s’est donné également pour mission de mettre au point de nouveaux tests de diagnostic rapide, qui nécessitent désormais des approches complémentaires faisant appel à la culture rapide, la biochimie, l’immunologie et la biologie moléculaire. Le but est d’arriver à obtenir des résultats dans les 2 heures après réception du prélèvement infecté. Ces tests rapides sont élaborés à l’Université de Fribourg, puis validés dans de nombreux hôpitaux européens et nord-américains.

Veille technologique

L’une des tâches du NARA sera également l’évaluation des nouvelles techniques de diagnostic mises au point dans des universités ou des industries suisses et étrangères, afin d’optimiser le choix des techniques de diagnostic les plus récentes à proposer à l’ensemble des laboratoires suisses, et d’évaluer de nouvelles thérapeutiques antibiotiques.

Le NARA travaille également en partenariat avec les hôpitaux vétérinaires (VetSuisse) et les hôpitaux suisses (notamment CHUV, Réseau des hôpitaux fribourgeois, Réseau des hôpitaux de Neuchâtel, laboratoires privés), ainsi que le Centre suisse pour la surveillance épidémiologique de l’antibiorésistance (ANRESIS).

Outre le Professeur Patrice Nordmann, spécialiste de microbiologie et des maladies infectieuses, le personnel scientifique du NARA comprend le Docteur Dominique Blanc, dans le domaine de l’épidémiologie microbienne et la prévention des infections hospitalières (CHUV) et le Docteur Laurent Poirel (Unité de microbiologie, Fribourg) dont les compétences se situent à l’interface entre les résistances émergentes observées chez l’Homme et celles observées chez l’animal. Le laboratoire accueille étudiant-e-s et stagiaires suisses et étrangers de tous types (médecins, pharmacien-ne-s, biologistes, scientifiques), afin d’assurer leur formation et le rayonnement de la médecine suisse.

Un symposium international sur les résistances émergentes, sous l’égide de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses, sera organisé à l’Université de Fribourg, les 14-15 septembre 2017.

Contact :
Prof. Patrice Nordmann
Département de médecine
send email:


patrice.nordmann@unifr.ch

Microbiologie

top

University of Fribourg  •  Faculty of science  •  Department of Medicine  •  Ch. du Musée 8  •  CH-1700 Fribourg
tel. +41 26 / 300 8490  •  fax +41 26 / 300 9610  •  secretariat  •  Swiss University