Publication de livres

 

Das Antiphonar von Grandmont

(Alexander Zerfass)

Parmi les mouvements importants de réforme spirituelle au moyen âge central, on trouve le mouvement érémitique qui a connu son apogée en France du Sud et de l'Ouest vers la fin du 11e siècle. Partant de fondateurs charismatiques et assez souvent érémitiques se sont formées des communautés de moines ou même des ordres religieux selon un nouveau profil. Leur projet de vie ascétique savait lier d'une part les éléments d'une culture monastique traditionnelle et d'autre part un érémitisme inspiré de l'Évangile et de l'érémitisme de l'Église ancienne.

Le profil spécifique des fondations d'ordres érémitiques avait nécessairement des conséquences sur la liturgie. Cela concerne également l'antiphonaire de l'ordre de Grandmont qui provient de l'ermitage d'Étienne de Muret (dès 1076). Dans les premiers siècles après sa fondation, il s'est largement répandu en France. Son antiphonaire suit des principes de réforme similaires à ceux qui étaient en vogue déjà à l'époque carolingienne (Agobard de Lyon, Amalaire de Metz), ainsi que l'antiphonaire des chartreux. Par la présente édition du texte de l'antiphonaire réformé de Grandmont, enrichie d'une introduction sur l'histoire de cet ordre et de sa liturgie, une partie de la liturgie de l'ordre de Grandmont est pour la première fois accessible au public scientifique.

 

Table des matières

Institut de Sciences liturgiques - Bureau MIS04 4226 - Av. de l'Europe 20 - CH-1700 Freiburg - Tel +41 26 / 300 74 42 - e-mail