Sécurité humaine et paix

PAUVRETÉ ET VIOLENCE

[partie en construction]

 

ESCLAVAGE EN MAURITANIE

Les pratiques culturelles néfastes en Mauritanie

Le programme développé avec la Mauritanie de 2008 à 2016 portait sur les pratiques culturelles. Il mettait l'accent sur l'instrumentalisation de la valeur positive de la "culture" pour justifier et légitimer le maintien de pratiques néfastes en termes de droits de l'homme et développe une méthode de "contre argumentation" culturelle - une réponse par les ressources culturelles du milieu permettant de se réapproprier les principes des droits de l'homme universels - afin de les mettre en débat et de les délégitimer.

Cette collaboration se poursuit au sein du réseau lié à l'Observatoire de la diversité et des droits culturels.

Antécédents du programme de recherche 

  • Argumentation et contre argumentation culturelles dans la société haalpulaar, document de travail 11 de l'IIEDH, septembre 2006.
  • Dimensions culturelles des violations des droits de l'homme en Mauritanie, document de travail 12 de l'IIEDH, septembre 2006.
  • Droits culturels et traitement des violences, Document de synthèse 15 (DS 15) élaboré lors du colloque de Nouakchott, novembre 2007.
  • Création d'un centre interdisciplinaire sur les droits culturels à l'Université de Nouakchott (en cours d'institutionnalisation).

 

Les pratiques esclavagistes en Mauritanie

En 2010, la première phase d'un projet de recherche sur les pratiques esclavagistes en Mauritanie a pu être lancée grâce au soutien de l'Organisation internationale de la Francophonie et du Service de la Solidartié internationale du Canton de Genève. Ce projet de partenariat, liant l’Observatoire de la diversité et des droits culturels aux organisations de la société civile YAAKAARE (Genève), SOS-Esclaves et à l'Association des femmes chefs de famille (Mauritanie) ainsi qu'à l’équipe interdisciplinaire sur les droits culturels de l’Université de Nouakchott (CIDC), contribue à identifier les raisons de la persistance des pratiques esclavagiste par l’analyse des arguments culturels justifiant la mentalité derrière celles-ci. 

  • Droits culturels et réconciliation, colloque international de Nouakchott, juin 2010, et son document de propositions (annexe au DS 15).
  • Synthèses intermédiaires du projet (SI)
    • 1.1.: Acquis de la recherche
    • 1.2.: Analyse des parties prenantes
    • 1.3.: Rapport des enquêtes sur Nouakchott
    • 1.4.: Arguments et contre arguments culturels et religieux
    • 1.5.: Typologie des manifestations des pratiques esclavagistes selon les composantes nationales et le genre
  • Rapport administratif de l'étape 1.
 
 
 

Institut interdisciplinaire d'éthique et droits de l'homme | Av. Beauregard 13 | 1700 Fribourg | Tel. +41 26 / 300 7344
veronique.dupont[at]unifr.ch