Ressources culturelles du développement des sociétés

 

La mise en oeuvre de la Convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l'UNESCO (2005)

La diversité des expressions culturelles est un patrimoine vivant à reconnaître, protéger et valoriser au service des personnes et de leurs sociétés. Cette diversité de ressources culturelles compose une richesse qui « élargit les choix possibles, nourrit les capacités et les valeurs humaines , (…) elle est donc un ressort fondamental du développement durable des communautés, des peuples et des nations ». Sa protection et sa mise en valeur requierent une action participative et collective, importantes pour la « pleine réalisation des droits de l'homme » et « pour la cohésion sociale en général ». La vision est donc large et transverale et ne se réduit pas aux activités artistiques, mêmes si celles-ci sont en première ligne dans la Convention. Outre les libertés d’expression spécifiquement visées, c’est l’effectivité du droit de participer à la vie culturelle qui est directement en jeu, un « panier » de droits culturels, au cœur de l’ensemble des droits humains.

  • Re/penser les politiques culturelles: 10 ans de promotion de la diversité des expressions culturelles pour le développement, premier rapport mondial de l'UNESCO de suivi de la mise en oeuvre de la convention de 2005, UNESCO, 2015.
    • Rapport de suivi en FR - EN
    • Lien vers la page de suivi et les ressources complémentaires

 

 

La fonction des droits culturels dans la démocratie

Le défi de la prise en compte des droits culturels dans la démocratie c'est de réussir à développer des cultures démocratiques approriées, respectueuses à la fois des principes universels et des valeurs culturelles qui sont autant de patrimoines, de ressources à valoriser et à interpréter. Ce défi est posé à tous les pays et devrait se traduire autant dans les stratégies interne des pays que dans leurs relations bilatérales et multilatérales. Le programme de recherche de l'Observatoire adresse cette question avec plusieurs partenaires. 

  • Les droits culturels: entre compréhension et pratiquescolloque international de Rabat, organisé en collaboration avec le Conseil consultatif marocain des droits de l'homme, janvier 2011.

 

  • Droits culturels et démocratisation: éducation, développement et politiques culturelles, colloque international sous le patronage des Minitères de l'éducation nationale et de la culture de Tunisie, Tunis, octobre 2011, et son document de synthèse (DS 20).

 

Les droits culturels dans le développement durable

Les ressources culturelles du développement sont encore largement sous-estimées, malgré leur importance cruciale. Avec les acteurs réunis dans Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et à-travers l'Agenda 21 de la culture et son nouvel outils de mise en oeuvre, Culture 21: Actions, les droits culturels prennent une place grandissante dans les discussions politiques et dans les mesures pour la réalisation du développement durable. L'Observatoire de la diversité et des droits culturels s'est associé à ce travail depuis le début et continue d'y oeuvrer. Ce travail est en forte complémentarité avec le domaine de recherche sur l'éthique de la coopération internationale.

Documents clés
  • Culture et villes durables: 1er sommet Culture de la CGLU de mars 2015. Consulter les différents document liés à cette rencontre internationale et voir le film de présentation du sommet ci-dessous.
  • Culture 21: Actions, document programmatoire adopté par la CGLU en 2015, permettant de concrétiser la mise en oeuvre de l'Agenda 21 de la culture.
  • Agenda 21 de la culture (2004), document formant la base de l'engagement mondial des villes et gouvernements locaux en faveur d'un développement durable s'appuyant sur les facteurs culturels.

 

 
 
 

Institut interdisciplinaire d'éthique et droits de l'homme | Av. Beauregard 13 | 1700 Fribourg | Tel. +41 26 / 300 7344
veronique.dupont[at]unifr.ch