Revues culturelles suisses

Revues culturelles suisses > Témoins > Equipe et rédacteurs


Témoins : Equipe et rédacteurs


La revue Témoins est lancée dès le printemps 1953 par le poète philosophe parisien Samson. Ce réfractaire de la Première guerre mondiale installé à Zurich s’entoure de Prudhommeaux et de Proix pour mettre sur pied cette publication trimestrielle. Issus des milieux socialistes, pacifistes et internationalistes, ils s’unissent intellectuellement pour militer en faveur du maintien d’une expression libre pour une humanité attachée à l’amélioration de sa condition. Depuis son refuge des rives de la Limatt, Samson s’impose comme le rédacteur en chef et conserve cette position jusqu’en 1964, malgré son isolement géographique. À sa mort, il est remplacé par celui qui est un de ses actifs collaborateurs dès 1961, Michel Boujut.
Samson fait parfois le déplacement à Paris pour rencontrer ses amis et coauteurs – Prudhommeaux, Proix, Albert Camus, Pierre Monatte, Jean-Jacques Morvan, Claude Le Maguet, Jean-Daniel Martinet et le Suisse Gilbert Trolliet – en petit comité pour préparer, par exemple, les numéros spéciaux. Il s’agit peut-être du comité de rédaction même si pour protéger son autonomie, Samson n’hésite pas à remanier certains articles selon sa convenance. Les problèmes liés à la revue tels que le financement, la périodicité, la publication des articles sont abordés dans la correspondance échangée par les protagonistes de Témoins. Tous ne participent pas avec la même régularité mais ils restent fidèles à la revue jusqu’à son terme. Samson ne souhaite pas diriger un grand périodique international, il se satisfait de pouvoir agir librement et d’être soutenu par une équipe numériquement modeste composée principalement d’amis.

Gilles Benoît & Nadine Rohrbasser





Conception et réalisation
Département d'histoire contemporaine  &   Centre NTE   -  Université de Fribourg  -  Suisse