Revues culturelles suisses

Revues culturelles suisses > Traits > Aspects formels


Traits : Aspects formels


Les numéros de la revue ont un aspect formel homogène. Tirée sur un papier fin, «Traits» fait l’impasse sur une reliure. La qualité du contenu prime sur l’esthétique. Les pages présentent un aspect condensé dépourvu de toute illustration. Une austérité générale rendue nécessaire par l’absence de soutien publicitaire.
Chaque livraison contient entre huit et douze pages, à l’exception des cinq premiers mois de 1945, au cours desquels «Traits», désormais aussi vendu en kiosque, paraît en format de poche. La pagination oscille durant cette courte période entre 64 et 80 pages. En outre, deux numéros spéciaux présentent un nombre de pages supérieur à l’habitude. Le premier, consacré à la Libération en marche, comporte 36 pages. Quant au dernier numéro de décembre 1945, qui retrace l’histoire de la revue, il en compte 16.
Chaque édition s’articule autour de deux pôles. Le premier, politique, se matérialise dans la rubrique «Documents», recueil de citations tirées de la presse suisse et internationale. Par un jeu de retitrage habile, elle jette un regard critique sur l’actualité sans trop effaroucher la censure. Située en milieu de cahier, elle est la seule rubrique qui traverse toute l’existence de la revue, dont elle devient rapidement la colonne vertébrale. La partie littéraire est quant à elle incarnée par les «Lettres», qui s’apparentent en réalité davantage à des articles de prise de position. Le littéraire apparaît ici au service du politique. Les poètes suisses se distancient de cette perspective militante, préférant l’intériorité à la poésie de combat. Ce qui n’est pas le cas de leurs homologues français, qui pratiquent une poésie ancrée dans la réalité de la guerre et de ses horreurs. Le musellement de la vie intellectuelle française fait de la poésie un genre littéraire privilégié des intellectuels résistants.

Edmond Rey & François Tardin





Conception et réalisation
Département d'histoire contemporaine  &   Centre NTE   -  Université de Fribourg  -  Suisse