Geography TeachinG

Geography Teaching occupies an important place in curricula of primary and secondary schools of different countries. Research in Geography Teaching at the University of Fribourg focuses on the contribution of geography to the formation of schoolgirls and schoolboys as future citizens. This contribution occurs thanks to the interest of Geography for the relationships between Humans and space, and between Humans through space and for its role in comprehending how space is actively produced or by actors and their interests. Research in this domain is led as an integrative project with the Haute École Pédagogique in Lausanne and the University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland.

L’enseignement de la géographie occupe une place significative dans les plans d’études de l’école primaire et secondaire de différents pays. La recherche en Didactique de la Géographie à l’Université de Fribourg se focalise sur la contribution de la Géographie à la formation des élèves comme futurs citoyens. Cette contribution est une conséquence de l’intérêt porté par la Géographie pour les relations entre les groupes sociaux et l’espace et entre les groupes sociaux à travers l’espace, et pour le rôle joué par les acteurs et leurs intérêts dans la production de l’espace. La recherche dans ce domaine est le produit d’une collaboration avec la Haute École Pédagogique de Lausanne et celle de Locarno.

 

Les controverses dans l’enseignement de la géographie et la formation de la pensée critique au Secondaire II

Relying on Arendt’s positive view of the political as a space of antagonism this project focuses on the contribution of geography classes to the transformation of antagonism in agonism. This happens when the opposition “we/them”, which is characteristic of antagonism, is overcome. The other is no more seen as an enemy, but as an adversary.

The research analyzes the role played by the use of controversial issues in geography classes in the formation of pupils’ critical thinking. It assumes that this latter allows pupils to apprehend the agonistic character of the Political and to become responsible citizens.


En s’appuyant sur la vision positive de l’antagonisme du politique présente dans Arendt, ce projet focalise son intérêt sur la contribution de l’enseignement de la géographie dans la transformation de cet antagonisme en agonisme. Cela arrive lorsque on surmonte l’opposition nous/eux. L’autre n’est alors plus conçu comme un ennemi, mais un adversaire.

La recherche est focalisée sur le rôle joué par le traitement de controverses, en cours de géographie, dans la formation d’un esprit critique, considéré indispensable pour assumer le caractère agonistique du politique et former des citoyens responsables.

Unit of Geography - Chemin du Musée 4 - 1700 Fribourg - Tel +41 26 / 300 90 10 - Fax +41 26 / 300 9746
nicole.equey [at] unifr.ch - Swiss University