Centre suisse d'études sur le Québec et la Francophonie

Relations culturelles entre la Suisse romande et le Québec

Dans le tissu des relations entre la Suisse et le Canada, les relations culturelles entre la Suisse romande et le Québec occupent une place particulière, tant du point de vue historique que des recherches effectuées à ce sujet. Ces relations culturelles sont riches et impossibles à résumer sur une page Web comme celle-ci. Nous nous contentons de tracer quelques pistes qui laissent apparaître de vastes domaines encore à explorer.

Les relations culturelles sont liées à un contexte économique et social, notamment celui des migrations de part et d'autre de l'Atlantique. Le Dictionnaire historique de la Suisse fait remonter les échanges culturels aux peintures de Peter Rindisbacher, artiste du Haut-Emmental ayant émigré au Canada.

Aquarelle de Peter Rindisbacher représentant deux officiers de la 
Compagnie de la baie d'Hudson

Mais le concept de "relations culturelles" signifie également la possibilité de mettre en parallèle les sociétés suisse romande et québécoise dans l'évolution des politiques culturelles, des sociabilités culturelles et des représentations. Au cours des XIXe et XXe siècles, ces évolutions de part et d'autre de l'Atlantique connaissent d'intéressantes ressemblances.

Littérature

  • depuis la fin du XIXe siècle, on observe des structurations semblables des champs littéraires Suisse romande et au Québec: affirmation identitaire, positionnement par rapport au centre parisien, tensions avec la langue majoritaire du pays, respectivement l'allemand et l'anglais. Plus loin encore, on peut remarquer que ces deux langues majoritaires font également face à un voisin encore plus important: l'Allemagne pour les Suisses alémaniques et les Etats-Unis pour les Canadiens anglophones.
  • les médiations d'écrivains entre la Suisse romande et le Québec sont dès lors d'excellents curseurs pour appréhender les champs littéraires de part et d'autre de l'Atlantique.
  • l'itinéraire d'Hubert Aquin survole plusieurs fois l'Océan: il se rend en Suisse à plusieurs reprises, dans les années 1950 à Bâle puis dans les années 1960 à Lausanne. Après avoir été tenté par l'action extrémiste de l'indépendantisme québécois, il revient à Lausanne où il rédige Prochain épisode, roman autobiographique où il mêle son expérience de militant confronté aux forces réactionnaires, québécoises et suisses. Il entretient des contacts avec le chroniqueur littéraire Frank Jotterand et le journaliste Charles-Henri Favrod. Suspecté de collusion avec d'autres mouvements indépendantistes et avec la gauche contestatrice, sont permis de séjour ne sera pas renouvelé par les autorités suisses.
Les insolences de Frère Untel, 1960

Qui est Frère Untel?

Théâtre

  • les milieux du théâtre ont tissé des liens étroits, qui restent à démêler entre ces "périphéries francophones".
  • en Suisse romande, Charles Apothéloz joue les entremetteurs. En 1955, à la tête de la Compagnie des Faux-Nez à Lausanne, il invite Félix Leclerc. En 1967, lors de l'exposition universelle de Montréal, le même Apothéloz, alors directeur du Centre dramatique romand, met en scène la pièce du dramaturge Max Frisch La muraille de Chine qui connaît un grand succès dans la Province.
  • en sens inverse, Michel Tremblay, dont le succès parisien Les Belles-Soeurs coïncide avec le prix Goncourt de Jacques Chessex pour L'Ogre, est présent à de nombreuses reprises en Suisse. En 2002, il présente "Le vrai monde" à Genève (l'affiche de la pièce de Michel Tremblay "Le vrai monde", jouée en 2002 à Genève).

Chanson

Des transferts culturels existent également entre les chansonniers québécois et suisses romands, qui ont tissé des liens souvent amicaux.

Félix Leclerc, qui a fait plusieurs tournées passant par la Suisse, a écrit la chanson La Montagnette: éclairage édifiant sur les stéréotypes helvétiques! Les concerts de Leclerc sont l'occasion d'une recontre avec celui qui l'accompagne à la basse, Léon Francioli. Ce jeune musicien suisse d'origine italienne, politiquement marqué à gauche, naura une certaine influence sur l'engagement du chanteur en faveur d'une résistance culturelle à l'influence anglo-saxonne.

Les années 1970 représentent une époque d'intenses échanges autour des chansonniers engagés: Michel Bühler,  Yvette Théraulaz et Pascal Auberson en Suisse; Gilles Vigneault et Raymond Lévesque au Québec.

  

Photo: Félix Leclerc et Charles Apothéloz à la gare de Lausanne, probablement en 1968 (© Actualités suisses, Lausanne)  

Indications bibliographiques

  • Claude Hauser et Yvan Lamonde, Regards croisés entre le Jura, la Suisse romande et le Québec, Presses de l'Université de Laval/Office du patrimoine et de la culture de la République et Canton du Jura, Québec/Porrentruy, 2002
  • Martin Doré et Doris Jakubec, Deux littératures francophones en dialogue: du Québec et de la Suisse romande : actes du colloque de Lausanne, 25-27 avril 2002, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2004
  • Auguste Viatte, D'un monde à l'autre... Journal d'un intellectuel jurassien au Québec: (1939-1949), éd. et présenté par Claude Hauser, Laval : Les presses de l'Université/Paris: L'Harmattan/Courrendlin: Ed. Communication jurassienne et européenne, 2001-2004 (2 vol.)

 

Domaine Histoire des sociétés modernes et contemporaines  -   Av. Europe 20    -   1700 Fribourg   -  Tel +41 26 / 300 7931    -   Fax +41 26 / 300 9761    -  
claude.hauser [at] unifr.ch   -   Swiss University