BIOCHEMISTRY
DEPARTMENT OF BIOLOGY
UNIVERSITY OF FRIBOURG

Études de Biochimie à l'Université de Fribourg

Figure 1  Figure 2

Qu’est-ce la biochimie ?

La biochimie étudie la structure et le fonctionnement biologique des divers constituants cellulaires au niveau moléculaire tels que l’ADN, l’ARN, les enzymes, les protéines, les lipides, les sucres. L'isolation et l'analyse structurale de ces composés exigent la maîtrise d'un large éventail de méthodes préparatives et analytiques. Le biochimiste utilise la chromatographie, l’électrophorèse, les réactions immunologiques, la microscopie, la biologie moléculaire (analyse, modification et transfert de segments d'ADN), la spectrometrie de masse, la cristallographie, et bien d’autres. La biologie moléculaire permet d’enlever ou rajouter des gènes dans le génome d’une espèce ou de changer la structure d’une protéine ou ARN de manière précise et d’en analyser les conséquences. Les conséquences peuvent être mesurées par le fonctionnement d’une molécule (exemple une protéine), une cellule ou un organisme entier. La biochimie est très souvent employée pour comprendre et résoudre des problèmes médicaux. C'est finalement une discipline clé pour comprendre des processus cellulaires comme la réplication, le métabolisme, la signalisation, le vieillissement ou la mort cellulaire. Un mauvais fonctionnement de ces processus est à la base des manifestations pathologiques acquises ou héréditaires (comme le diabète), des maladies cardio-vasculaires (comme l’artériosclérose), les maladies neurodégénératives (comme l’Alzheimer ou le Parkinson), des maladies de la peau ou du système immunitaire (comme le psoriasis ou l'arthrite rheumatoïde), les maladies héréditaires (comme la mucoviscidose ou la dystrophie musculaire), les maladies infectieuses (virales, fongiques, bactériennes ou encore la maladie de la vache folle) ou les différents types de cancer, etc.

Biochimie, OK, mais combien ça dure et avec quels débouchés professionnels?

Une personne formée en biochimie a devant soi une vaste gamme de perspectives, surtout dans le 21ème siècle qui semble devenir «le siècle des nanosciences et des biosciences». Les études de Bachelor (6 semestres) et en suite de Master (3 semestres) préparent les diplômés à l'activité dans le secteur de la recherche et du développement technologique à orientation biologique/biochimique/nanotechnologique dans différents contextes (académiques ou entreprises). Plus spécifiquement leur formation (ou profession) pourra continuer dans des Hautes Ecoles (Universités ou Ecoles polytechniques), dans des Instituts de recherche spécialisés (tels que l'ISREC de Lausanne ou le FMI de Bâle), ou encore au sein d'entreprises qui s'occupent d'agrochimie, de pharmacologie, ou de biotechnologie. En plus, ces études peuvent donner accès à des emplois (tant au niveau de laboratoire qu'au niveau bureau) dans les services publiques ou privés qui s'occupent de brevets, d'environnement, de santé ou d'agriculture. Dans les Hautes Écoles (y-inclus l'UNIFR) les biochimistes disposant d'un Master en Biochimie pourront continuer leur formation avec un doctorat en différentes disciplines des sciences de la vie et de la Médecine expérimentale (Biochimie, Biologie animale, Biologie Végetale, Microbiologie, Immunologie, Physiologie, Pharmacologie, etc.., 6-8 semestres). Les perspectives professionnelles après l'obtention d'un doctorat sont plus ou moins dans les mêmes secteurs qu'avec un Master mais avec des niveaux de responsabilité (et aussi de salaire) supérieurs. Encore plus compétitifs en termes de salaire et de responsabilité professionnelle deviennent les curricula dans lesquels la formation doctorale est suivie par une formation post-doctorale (2 ou 3 ans) dans un pays étranger. Avec des études supplémentaires en pédagogie et didactique, les possesseurs d'un Master ou d'un Bachelor peuvent aussi acquérir une formation qui leur permet d'enseigner dans les gymnases ou les niveaux équivalents (pour les matières chimie ou biologie).

Recherche en Biochimie à l'UNIFR

Comme toute institution universitaire qui a l’ambition de préparer des jeunes à la recherche scientifique, l’Université de Fribourg mène une recherche de pointe en biochimie. Tous les assistants encadrant les étudiants dès la deuxième année sont eux-mêmes des chercheurs en train d’élaborer leur doctorat. Les questions abordées par la recherche des groupes actuels touchent à des domaines différents et peuvent se résumer de la manière suivante: 1) Comment transférer de nouveaux gènes dans des cellules d’un organisme adulte ? 2) Quels mécanismes opèrent dans les globules blancs lors d'une attaque d’asthme et comment peut-on empêcher / contrôler ces processus ? 3) Comment les cellules de notre corps synthétisent-elles leurs membranes ? 4) Quels mécanismes sont à l’oeuvre pour maintenir une horloge interne dans notre organisme ? 5) Quels sont les changements structurels dans les cellules du cerveau de rats dépendants de la cocaïne ? 6) Comment répondent les cellules animales et humaines aux signaux apportés par les hormones naturelles et artificielles? Ces recherches sont soutenues en partie par des fonds externes provenant de la Confédération, de fonds européens et de l’industrie. Des détails sur la recherche des groupes peuvent être trouvés sur ce site web.

Translate this page to English with Google
University of Fribourg  •   Faculty of Science  •   Department of Biology  •   Biochemistry  •   Ch. du Musée 10  •   CH-1700 Fribourg  •  
phone +41 26 300 8630  •   fax +41 26 300 9741  •   Secretary  •   Swiss University  •  page hits: 18676 (since March 24, 2010)