Département de Médecine, Unité d'Anatomie; Université de Fribourg;
M. Adé-Damilano; 2005-2006


La cellule épithéliale de revêtement


La polarité cellulaire


La polarité cellulaire se définit par rapport à:

  • à la surface de l'épithelium
  • à la membrane basale
  • aux cellules adjacentes

Le pôle apical est l'extrémité cellulaire vers le milieu extérieur.
Le pôle basal est l'extrémité cellulaire vers le milieu intérieur.
Les faces latérales sont les extrémités vers les cellules adjacentes.

La polarité cellulaire est aussi définie par une répartition caractéristique de certains organites, de certaines enzymes et de certains récepteurs membranaires au pôle apical, au pôle basal ou encore aux faces latérales .

Polarité cellulaire



1
2
3
4
pôle apical
face latérale
pôle basal
membrane basale



  



Différenciations morphologiques du pôle apical


Microvillosités
Les microvillosités sont des expansions cytoplasmiques cylindriques surtout observées dans les épithéliums d'absorption.

Duodénum Act.
Duodénum Act.
Tube contourné rénal Act.


Cils vibratiles:

Ils sont mobiles et permettent de diriger le mouvement de certaines particules ou
fluides.
Au niveau de l'épithélium bronchique le mouvement synchrone des cils vibratiles permet le transport des poussières inhalées vers la gorge où elles seront avalées.

Trachée Act.
Bronche Act.
Cellule ciliée Act.
Cil vibratile Act.



Stéréocils:

A la différence des cils vibratiles, les stéréocils sont immobiles. Ce sont de longues expansions cytoplasmiques s'agglutinant en touffe.

Epididyme Act.
Stéréocil Act.


Crusta:

Dans l'épithelium urinaire, la partie apicale du cytoplasme se condense en une fine couche plus colorable. Elle consiste en invaginations de la membrane cytoplasmique apicale.

Crusta Act.


Cuticula:

Couche fine sécrétée par des cellules (adamantoblastes)



Différenciations morphologiques du pôle basal


Le cytoplasme du pôle basal de certaines cellules s'invagine en formant plusieurs cavités occupées par des prolongements de cellules voisines. Dans ces cavités, on trouve des mitochondries allongées s'alignant dans l'axe des replis de la membrane plasmique; c'est le cas des cellules du tube contourné proximal du néphron (rein).

La membrane plasmique basale est toujours séparée de la lame basale par un espace d'une épaisseur de 1500 à 2500 Å.

Rein: tube contourné proximal

Microscopie électronique
Act.


Différenciations morphologiques des faces latérales


Souvent les faces latérales des cellules adjacentes sont interdigitées ou laissent des espaces intercellulaires importants (100 à 300 Å), quelques fois séparés du milieu extérieur par des dispositifs de jonction. C'est ainsi par exemple que certaines phases de l'absorption des lipides, dans les cellules intestinales, se déroulent à travers ces espaces.